Votre recherche :

Catégorie : Presse

Inceste. Dans l’enfer du silence familial

Quand elle a appris par ses filles que leur grand-père avait abusé d’elles, elle a culpabilisé de ne pas avoir vu ce qu’il se passait dans sa famille. Cette femme, qui a quitté depuis le pays d’Auray et la région, a souhaité témoigner. Pour rejeter enfin cette culpabilité. Et pour que d’autres la suivent et osent dire ce que l’on ne peut pas raconter… « car que penseront les gens ? »

letelegramme.fr

Inceste. « Ils m’ont détruite »

Delphine, 32 ans, a été victime d’inceste très jeune. Un passé douloureux sur lequel elle revient pour rappeler aux petites victimes qu’il est nécessaire de parler.

actu.fr

Saint-Denis : une maison pour sauver les femmes

La Maison des femmes, structure unique en France, abrite tous les professionnels qui peuvent aider celles qui ont subi les pires violences à se reconstruire. […] Ouverte à toutes les femmes, quels que soient leur âge, condition, nationalité… À toutes celles qui sont vulnérables, qu’elles aient besoin du planning familial, qu’elles soient victimes de violences, coups, blessures, excision, viols, inceste, qu’elles aient besoin d’être soignées, opérées, prises en charge, ou simplement écoutées, sans qu’elles aient à payer…

lepoint.fr

« Fantôme juridique », « tabou », « déni »… La véritable ampleur de l’inceste en France

L’inceste, un « fantôme juridique » ? L’inceste tue. Il tue encore aujourd’hui en France, à en croire les chiffres avancés par l’Association Internationale des Victimes de l’Inceste (AIVI). Selon elle, « la moitié des survivants de l’inceste ont commis une tentative de suicide » et des traumatismes infantiles comme l’inceste accroissent drastiquement les risques de souffrir de maladies chroniques, mais aussi d’addictions, de violences sexuelles, de dépression… Les conséquences sont nombreuses et font froid dans le dos.

planet.fr

Projet de loi sur les violences sexistes et sexuelles : des débats électriques mais statiques

Cet article 2 a fait l’objet de fortes tensions mardi soir dans l’hémicycle. L’aggravation des peines pour les atteintes sexuelles avec pénétration sur mineur de quinze ans était particulièrement contestée. Pour l’opposition, cet alourdissement favorisera la correctionnalisation des viols sur mineur.

[…] La surqualification pénale d’inceste aux auteurs cousins germains de la victime d’actes sexuels a été limitée à ceux disposant d’une autorité de droit ou de fait (alors même que le code civil n’intègre pas les cousins germains dans sa définition de l’inceste).

dalloz-actualite.fr