Votre recherche :

>> Recherche avancée

Catégorie : Presse

« La lutte contre l’inceste ne justifie pas l’abandon du concept d’aliénation parentale »

Tribune – par Delphine Provence et Paul Bensussan –

La Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (CIIVISE) appelle à proscrire le concept d’« aliénation parentale », qui se définit comme le rejet d’un parent par un enfant après une séparation parentale conflictuelle, au motif qu’il serait un « bouclier » brandi par les pères abuseurs. Delphine Provence, avocat, et Paul Bensussan, psychiatre expert agréé par la Cour de cassation, expliquent pourquoi il s’agit d’une erreur, selon eux.

marianne.net

Agen. Se reconstruire après l’inceste, dans un documentaire

Depuis vingt ans, la Maison d’accueil Jean-Bru est la seule structure des pouvoirs publics qui accueille des jeunes filles victimes d’agressions sexuelles intrafamiliales. Restaurer l’estime de soi, l’identité individuelle, se libérer de l’aliénation psychologique et de la honte, c’est ce travail que proposent les équipes de la maison d’accueil. Ce documentaire offre une plongée saisissante sur cette relation.

ladepeche.fr

Inceste et violences sexuelles sur mineurs : des victimes témoignent à Lille

La Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise), lancée en mars 2021, fait actuellement un tour de France. Chaque année, 160 000 enfants subissent des abus sexuels. La Ciivise a déjà recueilli plus de 8 000 témoignages par courrier, par mail, par téléphone ou bien lors de réunions publiques. La semaine dernière, elle était à Lille où les interventions étaient bouleversantes.

rfi.fr

Détection des violences sexuelles : « Tous les professionnels auprès des enfants sont concernés »

Au sein de la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise), à l’œuvre depuis six mois, Marie-Françoise Bellée Van Thong est la seule représentante de l’administration territoriale de la protection de l’enfance. Ancienne directrice enfance et famille du département des Hauts-de-Seine, elle a longtemps siégé dans les instances nationales de la protection de l’enfance.

lagazettedescommunes.com

Revoir le seuil de 18 ans pour l’inceste : « Une annonce qui donne de faux espoirs aux victimes », dénonce Annick Billon

Dans une interview à l’AFP, le secrétaire de d’Etat en charge de l’Enfance, Adrien Taquet indique vouloir revenir sur le seuil d’âge de non-consentement fixé à 18 ans, depuis l’adoption d’une loi du Sénat en 2021. Cette annonce a passablement agacé les sénatrices de la délégation aux droits des femmes qui pointent le revirement permanent du gouvernement sur ces questions.

publicsenat.fr