Votre recherche :

>> Recherche avancée

Catégorie : Revue

Commission Inceste : l’État à hauteur de victime

Par Alix Vallot – Actualités Droits-Libertés, article mis en ligne le 11 juillet 2022

La CIIVISE travaille depuis le 23 mars 2021 à recueillir la parole des victimes pour élaborer des politiques publiques. Les attentes à son égard sont immenses.

Sommaire de l’article :

I. Une mission de recueil de la parole des victimes

  • Portée symbolique : consécration de la parole des victimes
  • Portée juridique : espoir d’effectivité des recommandations de la CIIVISE

II. Les leviers d’action identifiés par la CIIVISE

  • Le repérage des enfants victimes de violences sexuelles
  • Le traitement judiciaire des violences sexuelles

openedition.org

Inceste, la fin du silence ?

Dans ce billet, Léonore Le Caisne revient sur le silence qui entoure le crime d’inceste, qui est qualifié souvent par rapport à un certain type de parole : celle qui s’adresse à des institutions ou des tiers qui dénoncent ou condamnent publiquement le crime. Mais comment comprendre ces cas où l’inceste est « parlé » voire commenté, sans être nécessairement entendu ou réprimé ?

  • L’inceste en anthropologie : considérations théoriques, analyse des pratiques
  • Des faits « tabous » et non dits ?
  • Le commérage villageois
  • Des engagements moraux différents selon les places occupées
  • Finalement, qu’est-ce que « dire » l’inceste ?

hypotheses.org

L’inceste, un crime de liens

Par Priscilla De Roo –

Dans les Entretiens de Confucius (551-479 av. J.-C.), il est écrit : « De ce qui est contraire à la bienséance, ne pas regarder, ne pas écouter, ne pas le dire, ne pas le faire ». La transcription bouddhiste de cette maxime a produit la fameuse statuette-talisman des trois petits singes de la sagesse, l’aveugle, le sourd et le muet : tu seras protégé du mal si tu ne vois pas, si tu n’entends pas, si tu ne parles pas. Mais qu’est devenue la quatrième prescription confucéenne, « ne pas le faire » ? Où est passé le quatrième petit singe ? Cette représentation de la « sagesse » et plus explicite encore, la disparition du quatrième petit singe, symbolise bien le paradoxe de l’inceste.

  • Où est le quatrième petit singe ?
  • Théories stylisées de l’interdit de l’inceste
  • Les faits sont têtus
  • Des maux pour le taire
  • Justice, mortelle randonnée

multitudes.net

L’inceste attaque l’identité d’un enfant

L’ouvrage de Camille Kouchner, La Familia grande, et le hashtag #metooinceste sur Twitter ont récemment sorti l’inceste du huis clos familial dans lequel il est habituellement enfermé. L’occasion de s’interroger avec la psychothérapeute Hélène Romano sur les spécificités de cet abus sexuel et ses conséquences pour un enfant victime.

cairn.info

Inceste : L’urgence d’agir

Depuis le 23 janvier, deux acteurs de la Protection de l’enfance coprésident la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants. Objectif ? Guider les travaux pour le recueil de la parole des victimes et émettre des recommandations aux pouvoirs publics en matière de protection.

lien-social.com

Appel à auteurs : Violences sexuelles sur mineurs

La revue « Le sociographe » lance un appel à auteurs sur le thème : Violences sexuelles sur mineurs : Émotions, conceptualisation, prévention et accompagnement… Qu’en disent les personnes concernées, les professionnels et les futurs travailleurs sociaux ?

  • Dépôt des manuscrits jusqu’au 1er mars 2021
  • Site de la revue Le Sociographe

lesociographe.org

Adolescence et agirs sexuels : de victime à auteur

La question des violences sexuelles à l’adolescence occupe la scène sociale, judiciaire et clinique. Elle témoigne, du point de vue des victimes mais également des auteurs, de vécus de souffrance. Plaidoyer pour une démarche de soin précoce.

Eléments de sommaire :

  • S’extraire de la logique de répétition
  • Passer de victime à auteur
  • Prendre soin et soigner

reiso.org

Inceste père-fille : un traumatisme prédictif de relations amoureuses dysfonctionnelles répétées par la victime adulte

Placées sous l’emprise d’un père incestueux, ces femmes victimes, répètent littéralement l’emprise avec leurs compagnons. Ainsi, le terrain amoureux permet de rejouer la remise en scène de l’emprise et de l’inceste. [Extrait de l’introduction]

  • Carole-Sarah Boubila
  • Mémoire pour le diplôme universitaire de victimologie de l’Université Paris Descartes-Université de Paris

thyma.fr