Votre recherche :

>> Recherche avancée

Toutes les actualités

Inceste : comment aider les victimes ?

Inceste : comment aider les victimes ?

Quels sont les signaux qui peuvent alerter ? Comment parler de ces violences à un enfant ? Que faire si un enfant de mon entourage est victime ?
Muriel Salmona, psychiatre et présidente de l’association Amnésie Traumatique, nous donne les clés pour venir en aide aux victimes d’inceste. #MeeTooInceste

Publiée par Allo Docteurs – Le Mag de la Santé sur Vendredi 22 janvier 2021

facebook.com

Romain, 44 ans et victime : «Il faut prendre le sujet de l’inceste à bras-le-corps»

Cet artiste a participé à la vague de témoignages qui a émergé après les révélations de Camille Kouchner. Les sévices commis par son père, ce moment où il a brisé le silence, le long chemin pour se reconstruire… Il se confie au micro de Code source.

  • Durée : 20min

leparisien.fr

Articles de presse en accès abonné parus suite à l’affaire Duhamel et à #MetooInceste


Fabienne Giuliani, historienne : « On a longtemps cru que l’inceste n’était commis que dans la classe ouvrière »
L’Obs / Rue89 – 24/01/21 – Article par  Emilie Brouze : Comment « le plus vieux tabou » a-t-il pu traverser les siècles ? Entretien avec Fabienne Giuliani, historienne spécialiste de l’inceste, qui explique comment la société française l’a longtemps minoré afin de protéger l’institution familiale.

Inceste : «La famille reste intouchable, on est dans une société très patriarcale»
Libération – 20/01/21 – Article par Cécile Bourgneuf : Le psychiatre Gérard Lopez explique l’incapacité de notre système à écouter les victimes et à combattre l’inceste, qui sévit dans tous les milieux.

L’historienne Fabienne Giuliani : «On a trop décrédibilisé la parole des enfants»
Mediapart – 20/01/21 – Article par Lénaïg Bredoux : Spécialiste de l’inceste, Fabienne Giuliani réagit au mouvement de prise de parole des victimes sur les réseaux sociaux consécutif à la publication du livre de Camille Kouchner. Elle rappelle comment, depuis la fin du XIXe siècle, on a peu à peu discrédité la parole des enfants. Et justifié le pire.

(suite…)