Votre recherche :

>> Recherche avancée

Toutes les actualités

Michel, trop de silences : Mettre des mots sur les maux

Michel a été victime d’inceste et de viols au cours de son enfance. Aujourd’hui, il est convaincu que les mesures de justice restaurative, qui instaurent le dialogue entre condamnés et victimes, peuvent permettre de diminuer la récidive des auteurs et offrir aux victimes la possibilité de mettre des mots sur leurs maux

  • Des vies françaises – France Inter
  • Durée : 9m

franceinter.fr

Sortir l’inceste du silence

Comment chacun de nous peut-il contribuer à briser ce silence assourdissant pour que ces crimes soient dénoncés et que ces enfants soient protégés ?

Invité·es :

  • Maître Géraldine Boitieux, Avocat au barreau de Rouen
  • Jean-Luc Viaux, Professeur de psychopathologie à l’université de Rouen, Président Fondation Les Nids
  • Laurent Malot, Scénariste et écrivain

  • Acteurs d’avenir – RCF
  • Durée : 55m

rcf.fr

Journées internationales d’études : « Les abus sexuels chez l’enfant. Écouter, enquêter, juger, prévenir »

Après avoir abordé la place de l’enfant victime en mars 2020, les présentes Journées se concentrent sur les approches juridiques dans le cadre de l’Église et de la justice civile.

  • Organisation : Centre européen d’enseignement et de recherche en éthique (CEERE)
  • Date : 17-18 Juin 2021
  • Lieu : Strasbourg (présentiel et distanciel)
  • Programme (pdf)

ethique.unistra.fr

Épilogue de l’affaire Barbarin

Par Marine Chollet, Magistrate –

Où l’on apprend que la prescription éventuelle de faits d’agressions sexuelles sur mineurs est sans effet sur l’obligation de dénonciation, qui néanmoins disparaît dès lors que la victime apparaît en mesure de dénoncer elle-même les faits.

dalloz-actualite.fr

Webinaire – Violences subies dans le cadre familial : parcours juvéniles et entrée dans l’âge adulte

L’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP) propose le jeudi 6 mai 2021 une web-conférence consacrée aux violences qui se déroulent dans le cadre familial pour mieux comprendre le phénomène et appréhender ces situations de violences dans leur complexité.

Intervenant·es :

  • Amélie Charruault, Doctorante en démographie au CRIDUP à l’INED
  • Loïs Bastide, Maître de conférence à l’Université de la Polynésie Française, Chercheur associé à la Maison des Sciences de l’Homme du Pacifique et à l’IRS de l’Université de Genève
  • Alice Debauche, Maîtresse de conférence en sociologie à l’université de Strasbourg, codirectrice de l’ouvrage « Violence et rapports de genre » (INED)
  • Isabelle Lacroix, Sociologue, spécialiste des enjeux de passage à l’âge adulte pour les jeunes en situation de vulnérabilité, Membre de l’équipe ELAP (étude sur l’accès à l’autonomie des jeunes placés), Laboratoire Printemps-UVSQ/INED

Voir aussi – Publication INJEP : L’empreinte des violences familiales sur l’entrée dans la vie adulte des jeunes. Analyse démographique des trajectoires

injep.fr