Votre recherche :

>> Recherche avancée

Étiquette : Mié Kohiyama

Enfants abusés, enfances volées

Entre les affaires de pédophilie au sein de l’Église et la sortie médiatique de la pièce de théâtre puis du film « Les Chatouilles », les violences sexuelles sur mineur sont au cœur de l’actualité.

franceinter.fr

#WhyIDidntReport : Nouveau cri mondial de révolte des victimes de violences sexuelles

— #WHYIDIDNTREPORT : NOUVEAU CRI MONDIAL DE RÉVOLTE DES VICTIMES DE VIOLENCES SEXUELLES–Chères amies et chers amis,…

Publiée par Moiaussiamnésie sur Samedi 22 septembre 2018

Amnésie traumatique : les victimes de viol demandent l’imprescriptibilité

Alors qu’elle passait des vacances chez sa grande tante, Mié Kohiyama est violée par un cousin éloigné. Elle n’en parle à personne et oublie ce drame : Mié est victime d’amnésie traumatique. 32 ans plus tard, devenue adulte, la scène lui revient. Mais les délais de prescription sont passés : elle n’a pas pu porter plainte. Un témoignage recueilli par Rahabi Ka.

lcp.fr

4 questions à Mié Kohiyama, journaliste engagée dans la lutte contre la pédocriminalité

Mié Kohiyama est journaliste. Après avoir écrit « Le petit vélo blanc » (sous le pseudo de Cécile B. aux éditions Calmann-Lévy), premier témoignage écrit en France sur l’amnésie traumatique, où elle dénonce des viols par un cousin éloigné quand elle avait 5 ans, elle fut la première à oser porter l’affaire prescrite jusqu’en Cour de cassation pour tenter de revoir les délais de prescription et milite depuis très activement pour que les choses changent.

la generation qui parle.com