Votre recherche :

>> Recherche avancée

Étiquette : Mère de victime d’inceste

En 2023, une mère dénonçant l’inceste vécu par son enfant est diabolisée, et cela doit cesser

Malgré la déflagration causée par #MeTooInceste, le tabou entourant les violences sexuelles intrafamiliales reste bien réel. Si la parole s’est libérée, qu’en est-il de l’écoute ? La société et le système judiciaire ont-ils pris la mesure de ce fléau ? À en juger par l’ignorance à l’égard de la parole des enfants et la stigmatisation des mères protectrices, il semblerait que non. C’est ce que nous révélons dans une enquête édifiante.

madmoizelle.com

Mères « manipulatrices », « possessives », « fusionnelles »… Comment le syndrome d’aliénation parentale pèse sur les affaires d’inceste

Enquête 2/2. Dès lors qu’elles dénoncent l’inceste présumé que leur révèle leur enfant, les mères sont suspectées de le manipuler pour nuire au père. Un discrédit de leur parole qui se superpose au déni sociétal et à l’omerta judiciaire qui entourent les violences sexuelles faites aux enfants.

  • Le SAP, « arme redoutable » dans la main des pères incestueux
  • Des expertises judiciaires complaisantes ou mal réalisées
  • Les expertises privées, contrepoids essentiel pour les mères protectrices
  • Des violences intrafamiliales déguisées en « conflit parental »
  • Une justice organisée autour du pouvoir des pères
  • « La justice torture ces femmes »

madmoizelle.com

Inceste : quand le système judiciaire broie les mères protectrices

Enquête 1/2. Parce qu’elles ont cru leur enfant qui leur révélait des violences incestueuses de la part de leur ex-conjoint, des femmes sont aujourd’hui privées de lien avec eux, et parfois poursuivies par la justice. Madmoizelle a enquêté sur cette inversion de culpabilité, judiciaire et sociétale qui touche les mères protectrices.

madmoizelle.com

Enquête de Madmoizelle sur les mères protectrices dans les affaires d’inceste

Dossier de Madmoizelle.com composé d’une enquête en deux parties, d’une interview d’Edouard Durand et d’une interview de Flavia Remo

twitter.com

Inceste : Sarah Kadi raconte son combat pour que sa fille soit reconnue victime

Un dimanche soir en 2015, Sarah Kadi récupère sa fille de 4 ans qui vient de passer le week-end chez son père. Depuis leur séparation, qui a eu lieu avant sa naissance, l’enfant vit en garde alternée. Ce soir-là, la petite fille confie à sa maman, avec ses mots d’enfant : « Papa me touche le zizi ». Sarah décide de porter plainte contre son ex-compagnon pour agressions sexuelles sur mineure.

  • Podcast Code Source – Le Parisien
  • Durée : 17 min

acast.com

Famille : La souffrance des mères incapables d’empêcher leurs enfants d’avoir des contacts avec des pères accusés d’abus

Royaume-Uni –

À de nombreuses reprises, les tribunaux autorisent l’utilisation de la figure de « l’aliénation parentale » et, dans certains cas, ont ordonné que les mineurs puissent vivre avec un pédophile, selon les enquêtes de la BBC.

bbc.com

En bravant une décision de justice, cette maman s’est placée hors la loi pour protéger sa fille de 4 ans victime présumée d’inceste

Seules 8% des victimes ont été crues et protégées lorsqu’elles ont révélé les faits, révèle un rapport de la Ciivise. La parole des enfants est rarement reconnue par les autorités compétentes. C’est le cas de la petite Louise, 4 ans. Sa mère Pauline Bourgoin se rendra ce vendredi à la cour d’appel d’Orleans pour sauver sa fille. Entretien

podcastjournal.net