Votre recherche :

Étiquette : Violences faites aux enfants

Journée internationale des filles : naître fille, la malédiction qui perdure

« Les violences faites aux filles sont des désastres individuels ou collectifs, pour y mettre fin, encore devons nous les désigner ! » C’est justement ce que fait Dominique Sigaud dans La malédiction d’être fille. A travers une enquête internationale très fouillée, la journaliste livre un état des lieux qui met en lumière l’ampleur d’un fléau mondial que l’on tait ou dont on préfère ignorer l’étendue. Avec des chiffres, des témoignages, elle met les mots sur les maux.

tv5monde.com

« Protégeons vraiment les enfants victimes de violences »

Dans cette tribune publiée par L’Express, des professionnels de l’enfance souhaitent que, dans le cadre du projet de loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes, soit étendue l’obligation de signalement des violences sur mineurs à l’ensemble des médecins.

lexpress.fr

Journée nationale de lutte contre les violences faites aux enfants

La journée du 2 mars a pour objectif de faire un point d’étape sur la mise en œuvre du premier plan interministériel de mobilisation et de lutte contre les violences faites aux enfants pour la période 2017- 2019, un an après son lancement et de continuer à mobiliser les acteurs intervenant auprès des enfants.

solidarites-sante.gouv.fr

Faut-il prévenir les enfants des abus sexuels ?

Régulièrement, l’actualité met en exergue un fait d’abus sexuel ou de maltraitance. La dramatisation excessive ou l’extrême focalisation sur des événements rares peut avoir des effets nocifs. Aux premières lignes, les enseignants, les éducateurs s’interrogent sur le bien fondé de tel ou tel programme de prévention.15

yapaka.be

La maltraitance des enfants 

L’association « l’Enfant Bleu » œuvre depuis près de 20 ans contre les situations de maltraitance vécues par des enfants. Trois ans après avoir confié à Harris Interactive la réalisation d’une première étude sur le sujet, à l’automne 2014, l’Enfant Bleu a souhaité réaliser une nouvelle mesure pour mieux comprendre les représentations actuelles des Français sur la maltraitance des enfants.

harris-interactive.fr

Les enfants maltraités gardent des connexions neuronales altérées

5 à 15% des enfants de moins de 15 ans subissent des violences physiques et/ou sexuelles sévères dans le monde occidental. Ces sévices augmentent considérablement le risque de dépression et de suicide. Les processus neurobiologiques responsables de cette vulnérabilité accrue restent, aujourd’hui encore, mal compris.

Pour la première fois, il a été montré que les enfants maltraités ont un cerveau qui se développe anormalement. De quoi peut-être expliquer les effets durables des traumatismes de l’enfance.

sciences et avenir.fr