Votre recherche :

>> Recherche avancée

Étiquette : Andréa Bescond

[Replay] Les Chatouilles ou la danse de la colère – Pièce de théâtre

Enfant, Odette a vu son innocence dévastée par un « ami de la famille ». Elle est aujourd’hui une jeune fille consumée par la colère, qui cherche des réponses à ses questions et les trouve progressivement par le biais de son corps, à travers la danse. Quand les mots ne suffisent plus, ce moyen d’expression devient un acte de survie, une lutte pied à pied contre le silence et la mort de l’âme.

  • France 4 – Durée : 1h15
  • Pièce de théâtre d’André Bescond
  • Replay disponible jusqu’au 20 mai 2023

france.tv

Association Face à l’inceste : Le projet de loi Billon – notre désaccord

Le projet de loi Billon – notre désaccord

💫💥 C’est vendredi et on se dit tout ⬇️⬇️⬇️

🎬 Clarification et droit de réponse pour mieux comprendre notre désaccord sur l’écart d’âge de 5 ans, les #AmoursAdolescentes etc… compris dans le #PPLBillon

Merci à notre partenaire #CollectifPourLenfance, à #AndreaBescond, #CussighPascal, #ClaireAurelie de #LesEnfantsDeTamar pour ces explications d’une grande clarté !
Nous remercions également #France3 pour ce reportage que nous vous conseillons de regarder en intégralité.

 

facebook.com

Débat – Viol sur mineur : la fin de l’impunité

Une nouvelle définition du viol sur mineur va-t-elle mettre fin à l’impunité ? Les auteurs des violences sur mineurs de moins de 15 ans ne pourront-ils plus échapper à la justice ? Les invités débattent. Suite à la diffusion du film « Les Chatouilles », d’Andrea Bescond et Eric Metayer, Julian Bugier reçoit sur le plateau divers invités.

Invités : Andréa Bescond, Adrien Taquet, Muriel Salmona et Marie Grimaud.

  • Replay disponible jusqu’au 24 mars 2021
  • Durée : 54m

france.tv

Pour ou contre l’imprescriptibilité des crimes sexuels

Débat –

Un collectif demande un seuil d’âge de non-consentement à 15 ans, et 18 ans en cas d’inceste, l’imprescriptibilité des crimes sexuels sur mineurs. Deux avocats dénoncent les conséquences qu’aurait une telle mesure sur les victimes.

  • Pour : L’heure de la tolérance zéro a sonné
  • Contre : L’imprescriptibilité créerait plus de désillusions auprès des victimes

liberation.fr