Votre recherche :

>> Recherche avancée

Étiquette : Léonore Le Caisne

Petits arrangements avec la violence

En abordant l’inceste comme pratique plutôt que comme interdit fondateur, l’anthropologie aurait-elle plus de chances de le saisir ? C’est ce que suggère l’enquête de L. Le Caisne sur un village de la région parisienne, théâtre d’un inceste « ordinaire », connu de tous et pourtant tu. Ainsi s’organise socialement la violence.

laviedesidees.fr

Quand dire, c’est faire taire

À partir de la comparaison des médiatisations de deux histoires d’inceste – l’« affaire Fritzl » et l’« affaire Gouardo » –, l’auteure montre comment le traitement médiatique d’un crime dépend des spécificités de la mise en récit des histoires rapportées et de leurs protagonistes, notamment de la représentation médiatique de la « vraie » et de la « fausse » victime. Elle interroge la possibilité (ou non) du traitement médiatique de l’inceste à travers le choix des éléments médiatisés et le parcours et l’enchevêtrement des médiatisations des deux histoires, et analyse la manière dont la médiatisation de l’histoire de Lydia Gouardo permit finalement de taire l’inceste.

cairn.info

Un inceste ordinaire. Et pourtant tout le monde savait

Avec Un inceste ordinaire Léonore Le Caisne propose un ouvrage éclairant sur la banalité du mal, en montrant – malgré l’horreur d’un scandale scabreux – la manière dont un village et une cité ont composé, pendant plusieurs décennies, avec la barbarie.

  • Le Caisne Léonore, Un inceste ordinaire. Et pourtant tout le monde savait, Paris, Belin, 2014, 354 p.

openedition.org