Votre recherche :

>> Recherche avancée

Étiquette : Léonore Le Caisne

Articles de presse en accès abonné parus suite à l’affaire Duhamel et à #MetooInceste


Fabienne Giuliani, historienne : « On a longtemps cru que l’inceste n’était commis que dans la classe ouvrière »
L’Obs / Rue89 – 24/01/21 – Article par  Emilie Brouze : Comment « le plus vieux tabou » a-t-il pu traverser les siècles ? Entretien avec Fabienne Giuliani, historienne spécialiste de l’inceste, qui explique comment la société française l’a longtemps minoré afin de protéger l’institution familiale.

Inceste : «La famille reste intouchable, on est dans une société très patriarcale»
Libération – 20/01/21 – Article par Cécile Bourgneuf : Le psychiatre Gérard Lopez explique l’incapacité de notre système à écouter les victimes et à combattre l’inceste, qui sévit dans tous les milieux.

L’historienne Fabienne Giuliani : «On a trop décrédibilisé la parole des enfants»
Mediapart – 20/01/21 – Article par Lénaïg Bredoux : Spécialiste de l’inceste, Fabienne Giuliani réagit au mouvement de prise de parole des victimes sur les réseaux sociaux consécutif à la publication du livre de Camille Kouchner. Elle rappelle comment, depuis la fin du XIXe siècle, on a peu à peu discrédité la parole des enfants. Et justifié le pire.

(suite…)

Pédocriminalité : les faits doivent-ils être imprescriptibles ?

L’affaire Duhamel a remis au cœur du débat public la question de la prescription des faits de pédocriminalité. Réclamée depuis des années par les associations de victimes, la prescription des crimes sexuels sur mineur.es est pourtant défendue par nombre de spécialistes du droit pénal.

  • Le temps du débat par Emmanuel Laurentin
  • Intervents : Audrey Darsonville ; Léonore Le Caisne ; Isabelle Aubry
  • Durée : 40min

franceculture.fr

Petits arrangements avec la violence

En abordant l’inceste comme pratique plutôt que comme interdit fondateur, l’anthropologie aurait-elle plus de chances de le saisir ? C’est ce que suggère l’enquête de L. Le Caisne sur un village de la région parisienne, théâtre d’un inceste « ordinaire », connu de tous et pourtant tu. Ainsi s’organise socialement la violence.

laviedesidees.fr

Quand dire, c’est faire taire

À partir de la comparaison des médiatisations de deux histoires d’inceste – l’« affaire Fritzl » et l’« affaire Gouardo » –, l’auteure montre comment le traitement médiatique d’un crime dépend des spécificités de la mise en récit des histoires rapportées et de leurs protagonistes, notamment de la représentation médiatique de la « vraie » et de la « fausse » victime. Elle interroge la possibilité (ou non) du traitement médiatique de l’inceste à travers le choix des éléments médiatisés et le parcours et l’enchevêtrement des médiatisations des deux histoires, et analyse la manière dont la médiatisation de l’histoire de Lydia Gouardo permit finalement de taire l’inceste.

cairn.info

Un inceste ordinaire. Et pourtant tout le monde savait

Avec Un inceste ordinaire Léonore Le Caisne propose un ouvrage éclairant sur la banalité du mal, en montrant – malgré l’horreur d’un scandale scabreux – la manière dont un village et une cité ont composé, pendant plusieurs décennies, avec la barbarie.

  • Le Caisne Léonore, Un inceste ordinaire. Et pourtant tout le monde savait, Paris, Belin, 2014, 354 p.

openedition.org