Votre recherche :

>> Recherche avancée

Toutes les actualités

L’inceste au Liban. Briser le tabou

Au Liban, les abus sexuels commis sur des mineurs par des membres de leurs familles sont monnaie courante. Pourtant, le silence qui pèse sur ces actes incestueux est étouffant. Peur des représailles ou des qu’en-dira-t-on, l’inceste est trop peu dénoncé. Magazine a recueilli les récits des victimes et des témoins d’incestes, qui ont décidé de briser le tabou.

magazine.com.lb

Foot, bière et inceste

Chaque jour, le téléphone de l’association SOS Inceste sonne, au bout du fil une femme, un homme ou un enfant qui prend contact avec l’association, pour raconter son drame, pour être entendu, pour briser le silence.

lalibre.be

Colloque Enquête de Reconnaissance

Retransmission du Colloque « Enquête de Reconnaissance » de l’Association Mémoire Traumatique & Victimologie daté du 2 mars 2015 au Palais du Luxembourg, à Paris.

youtube.com

L’inceste

« La prohibition de l’inceste présente, sans la moindre équivoque, et indissolublement réunis, les deux caractères où nous avons reconnu les attributs contradictoires de deux ordres exclusifs : elle constitue une règle, mais une règle qui, seule entre toutes les règles sociales, possède en même temps un caractère d’universalité. » Claude Lévi-Strauss.

Le philosophe Michel Serres et Michel Polacco parlent de l’inceste et Michel Serres termine en disant qu’Adam et Eve étaient peut-être frère et sœur….

francetvinfo.fr

Conférence audio : « Une clinique de l’inceste » – Jean-Pierre Lebrun

Maltraitance infantile : du diagnostic pluridisciplinaire au traitement thérapeutique multimodal : Une journée organisée le 30 avril 2015 par la Fédération des Equipes SOS Enfants à l’occasion des 30 ans du 1er décret « Maltraitances » (be).

Vous trouverez en format audio, les conférences données lors de cette journée dont  « Une clinique de l’inceste » de Jean-Pierre Lebrun, Psychiatre et psychanalyste.

yapaka.be

Que va changer l’entrée de l’inceste dans le code pénal ?

Le 13 mai dernier, l’Assemblée nationale adoptait la proposition de loi introduisant l’inceste dans le droit pénal français. Jusqu’à présent, le mot fatidique n’était pas prononcé par le législateur qui se contentait d’instituer une circonstance aggravante du viol « lorsqu’il est commis par un ascendant ou par tout autre personne ayant sur la victime une autorité de droit ou de fait » (article 222-24 du Code pénal). L’inceste ne constituait toujours pas un crime en tant que tel dans notre Code pénal.

  • Podcast de l’émission Esprit de justice par Antoine Garapon
  • Durée : 1 heure

franceculture.fr