Votre recherche :

Détection et prise en charge de la maltraitance des enfants


Qu’elle soit physique, psychologique ou sexuelle, la maltraitance touche de nombreux enfants. Pour éviter des traumatismes supplémentaires, 56 centres hospitaliers ont décidé de regrouper dans des unités pour mineurs, les différentes étapes de la prise en charge de l’enfant : équipe médicale et judiciaire travaillent main dans la main, comme par exemple au centre régional hospitalier d’Orléans. Le 119 est affiché dans tous les lieux publics accueillant des enfants, pourtant ce service reste peu utilisé. Pourquoi ces réticences ? Pourquoi faut-il sensibiliser ? L’équipe d’Etat de Santé est allée au centre d’appel 119 puis dans une classe de primaire où l’association Enfance et Partage sensibilise les enfants sur leurs droits, dont celui d’être protégé. Invitée : Dr Carolinne Rey-Salmon, pédiatre et légiste qui a ouvert les premières urgences médico-judiciaires pour mineurs.

lcp.fr

Proposer un article