Votre recherche :

>> Recherche avancée

Étiquette : Suisse

[Vidéo] Conférence – Un si bruyant silence. Les violences sexuelles sur enfants

Suisse –

… Certes, les violences sexuelles subies dans l’enfance sont bien souvent des affaires d’injonction à se taire, de secret, de honte et de peur. Mais sont-elles si silencieuses qu’on le dit ? De quoi est fait le « silence » qui entoure les violences sexuelles à enfants ? Qui l’impose à qui ? Comment ? Pourquoi ?

Intervenantes : Laurie Boussaguet, Léonore Le Caisne, Anne-Françoise Praz – Modératrice : Julie Doyon

unige.ch

« Mon frère m’a incesté »

Comment vivre avec l’inceste, comment aider à la libération de la parole des victimes. De sa propre expérience, Bastien Hippocrate a choisi de tirer une performance de danse « LoveLettersOrNot », présentée dans le cadre du festival Les Urbaines à Lausanne. Un spectacle pour raconter son histoire, le quotidien de sa famille, son frère en prison et l’impossible pardon, mais sa volonté de continuer « à évoluer avec lui ».

youtube.com

Pourquoi il faut repenser l’inceste en droit pénal suisse

Suisse –

Par Aimée Zermatten – Début 2021, suite à la parution du livre La familia grande révélant les abus sexuels d’un beau-père sur son beau-fils, l’inceste s’est retrouvé au cœur des discussions en France, mais aussi en Suisse. Pourtant, en Suisse, si une telle situation représente un inceste dans la pensée collective, il n’en est rien du point de vue juridique.

heidi.news

« Sacha », l’enfer qu’on ne voit pas

Suisse –

Cette nouvelle série romande raconte l’histoire vraie et saisissante d’une Genevoise embrigadée dans la prostitution à l’âge de 20 ans. Et qui, trente ans plus tard, commet l’irréparable.

Présentation de la série et interview de Nicole Castioni, auteure

Ce qui m’intéressait, c’était les conséquences de l’inceste. J’ai été abusée pendant cinq ans : j’aurais pu plonger dans la toxicomanie mais je me suis retrouvée dans la prostitution. Ce ne serait jamais arrivé si je n’avais pas vécu cette enfance traumatique : cet homme a senti ma faiblesse.

letemps.ch

L’amnésie traumatique permet de survivre à l’inceste

Alors que les témoignages des victimes d’inceste et d’abus sexuels subis durant l’enfance se multiplient, comment comprendre les sursauts de la mémoire des années, parfois même des dizaines d’années, après les faits? Décryptage d’un phénomène.

  • Un symptôme de l’état de stress post-traumatique
  • La sidération
  • Une souffrance psychique profonde

Replay – Inceste, l’épreuve de la parole

Suisse –

Elles ont entre 16 et 72 ans, certaines sont connues, comme l’ex-miss suisse Sarah Briguet, les autres parlent pour la première fois. Des mots crus et lourds à la mesure du poids qui les a étouffées pendant des années. Leur enfance a été brisée, souillée par un père ou un oncle. Les plus jeunes ont été entendues quand elles étaient enfant, les autres sont restées murées dans leur silence. Elles témoignent aujourd’hui pour briser le tabou et pour que l’inceste ne continue plus à détruire en silence.

  • Temps présent – RTS
  • Reportage de Laurence Gemperle et Frank Preiswerk
  • Durée : 55m
  • Voir aussi sur youtube.com

rts.ch

Victime d’inceste de huit à quinze ans, elle raconte son histoire

Suisse –

Dans le grand format on aborde un thème délicat, celui de l’inceste. Judith Monfrini a rencontré Amy-Micheline, 49 ans, victime d’abus sexuel dès l’âge de 8 ans de la part de son beau-père, elle a réussi à transcender son expérience traumatisante pour en tirer le meilleur. Écoutez son histoire.

radiolac.ch

Abusée par son père, elle s’engage contre l’inceste

Sarah Briguet, ex miss Suisse, a été abusée par son père dès l’âge de 5 ans et jusqu’à son adolescence. Lorsqu’elle a trouvé le courage de le confronter à la justice, il était trop tard. Elle raconte son calvaire et le combat qu’elle mène désormais pour qu’il n’y ait plus de délais de prescription pour les auteurs d’abus sexuels.

youtube.com

Inceste, l’ombre du secret

Si les affaires médiatisées comme celle de Camille Kouchner aident à la sensibilisation autour de ce tabou ultime, au sein des familles, la parole peine toujours et encore à se libérer. Entretien avec Philip Jaffé, psychologue spécialisé dans les droits de l’enfant.

femina.ch