Votre recherche :

Étiquette : Pédophilie

Il faut parler de pédophilie (mais sans clichés)

Chronique de Maïa Mazaurette

Parce qu’on ne protégera pas les enfants avec des épouvantails et des idées reçues, la chroniqueuse de « La Matinale » Maïa Mazaurette a décidé de faire cette semaine une mise au point.

lemonde.fr

Affaire Matzneff : pourquoi la majorité sexuelle et la notion de consentement ne sont pas que des questions de « morale » et « d’époque »

Dans « Le Consentement » (éd. Grasset), Vanessa Springora raconte sa relation abusive avec l’écrivain Gabriel Matzneff alors qu’elle avait 14 ans et lui 50 ans. Selon les historiens et les psychiatres interrogés par franceinfo, la majorité sexuelle est une question clinique, bien plus qu’une question d’époque.

francetvinfo.fr

Consentement, viol, prescription… : les questions soulevées par l’affaire Matzneff

Si les relations sexuelles entre un majeur et une personne de moins de 15 ans restent en toutes circonstances condamnées par le code pénal, il existe différents cas de figure.

  • Des actes punis par la loi depuis le XIXe siècle
  • Atteinte et agression sexuelle
  • La zone grise du consentement
  • Un terrain « trop subjectif »
  • Une complaisance « post-68 »
  • Une enquête ouverte et des faits prescrits

lemonde.fr

Quand des intellectuels français défendaient la pédophilie

La pédophilie n’a pas toujours été condamnée par les intellectuels français. À partir des années 1970, de nombreuses personnalités de tous bords politiques ont demandé, au nom de la liberté, que la loi permette aux adultes d’avoir des relations sexuelles avec des enfants. Une question d’époque ?

franceculture.fr

Pédocriminalité : ce que disent les lois depuis 1810

Ce jeudi sort « Le Consentement », roman autobiographique de Vanessa Springora qui raconte son histoire, jeune adolescente, avec Gabriel Matzneff. Des relations avec des mineurs dont se vantait l’écrivain et qui étaient pourtant juridiquement condamnables. Retour aux premiers textes de loi à ce sujet.

franceculture.fr

«Le sort tomba sur le plus jeune», Calabre dans le placard

Dans son premier roman, Sophie Blandinières dépeint avec brio la rage d’une journaliste partie couvrir une affaire de pédophilie dans un village du sud de l’Italie.

Présentation du roman :

« Je suis là pour nager, pour couler, pour sortir de l’eau casquée et en colère. Je suis venue empêcher que des enfants soient inhumés avec les faits sans clairons. On leur doit bien une oraison funèbre. Je suis venue porter plainte. Je suis venue réveiller les petits cadavres, leur prêter ma voix de stentor, faire une chaîne avec eux et nous allonger sur les places, sur les routes, nous suspendre aux nuages, nous jeter avec la pluie, menacer enfin, troubler l’ordre public en étant simples et laids, pitoyables et repoussants, prêts à horrifier. » C’est une histoire d’enfants, dont elle fut, qui ne grandiront jamais comme les autres, prisonniers à perpétuité de ces années où ils ont été les jouets de prédateurs, pédophiles ou parents incestueux…

next.liberation.fr