Votre recherche :

>> Recherche avancée

Étiquette : Belgique

L’inceste, un crime pas toujours puni

C’est un sujet dont on parle très peu qu’a décidé de traiter l’émission Questions à la Une : l’inceste existe depuis la nuit de temps, mais pourtant, les violences sexuelles intrafamiliales existent aujourd’hui encore et elles ne sont pas toujours punies.

rtbf.be

Colloque : « Inceste : expression du patriarcat »

À partir de constats et de réalités portant à la fois sur la problématique elle-même et sur son traitement institutionnel, il s’agira lors de cette journée de s’interroger, au regard des réponses que lui apporte, ou pas, notre société. Par là même, nous aborderons leur caractère adapté et la nécessité d’une ou plusieurs transformations sociales, que celles-ci aient lieu en termes de représentations et/ou d’actions institutionnelles.

  • 18 avril 2018
  • Bruxelles
  • Université des femmes

universite des femmes.be

Face à Vous : Pascale Urbain nous parle de l’ASBL Brise le silence

Quand elle a pu parler des violences sexuelles subies dans son enfance, Pascale Urbain se rend compte qu’il est trop tard pour agir en justice. Après un difficile parcours personnel, elle décide de créer une association pour venir en aide aux victimes d’abus sexuels, par l’écoute et le partage. Aujourd’hui, l’ASBL oeuvre à la sensibilisation et surtout à la formation des professionnels du secteur psycho-médico-social. A l’heure de « Me Too » et de la prise de paroles des femmes victimes Pascale Urbain fondatrice de Brise le Silence est aujourd’hui Face à Vous.

telemb.be

L’histoire de June, victime d’inceste

June a subi des agressions sexuelles par son demi-frère durant son enfance. « Je ne savais pas ce que c’était… Je pensais que c’était normal. Jusqu’à mes douze ans, où je me suis rendu compte que ça ne l’était pas et je lui ai demandé d’arrêter. Il ne m’a plus jamais touchée », témoigne-t-elle.

axellemag.be

Inceste, un poids difficile à porter et à partager: « Il faut rallonger le délai de prescription! »

Marie (nom d’emprunt) a vécu l’enfer pendant huit ans. « Il y a plus de 30 ans j’ai été violée par mon père. Ça a commencé quand j’avais 10 ans et ça s’est terminé quand j’en avais 18. Ça a commencé par des simples bisous puis des bisous de grands, des caresses, des caresses sur tout le corps qui se sont transformées en masturbation ».

rtbf.be

Des témoignages au parlement bruxellois pour éradiquer le tabou de l’inceste

Trois personnes ont témoigné devant le Parlement des abus sexuels dont ils ont été victimes étant enfant.
Tineke avait 9 ans quand tout a commencé. Anna en avait 10 et Pierre (nom d’emprunt) en avait 8. Tous les trois ont subi des atrocités par un de leurs proches durant leur enfance ou leur adolescence : attouchements, caresses, relations sexuelles forcées.

Ce jeudi, dans le cadre des Jeudis de l’Hémicycle, mettant à l’honneur des citoyens et des associations, ils ont eu la force de témoigner. Le but était d’amener les parlementaires à soutenir une proposition d’allonger le délai de prescription actuellement de 15 ans.

dhnet.be

L’enfant exposé aux violences intrafamiliales ou victime de maltraitance sexuelle

Le Fonds Houtman (ONE) organise, le mardi 24 octobre prochain au W:Halll (Woluwe-Saint-Pierre), le colloque : « Optimaliser l’accompagnement de l’enfant exposé aux violences intrafamiliales ou victime de maltraitance sexuelle infantile ».
4 équipes, soutenues par le Fonds Houtman, présenteront les résultats de leurs travaux et les outils créés à destination des professionnels sur 3 grandes questions dont celle de la prise en charge de la maltraitance sexuelle infantile

yapaka.be