Votre recherche :

>> Recherche avancée

Étiquette : Belgique

L’inceste n’existe pas en tant que tel dans le Code pénal : bientôt des débats au Parlement

Belgique –

Appuyée par des associations spécialisées, la députée cdH Vanessa Matz a déposé une proposition de loi sur l’introduction de l’acte incestueux dans le Code pénal. A l’heure actuelle, l’inceste est cité comme circonstance aggravante d’un attentat à la pudeur ou d’un crime. Quant au Code civil, il le mentionne en interdisant, par exemple, tout mariage entre un frère et une sœur.

rtbf.be

Inceste, maltraitance et négligence : “La famille, c’est la meilleure des choses comme ça peut aussi devenir la pire”

Pour Emmanuel de Becker, psychiatre infanto-juvénile et responsable de SOS enfants au CHU Saint-Luc à Bruxelles, interviewé dans Week-end Première, “la famille, c’est la meilleure des choses comme ça peut aussi devenir la pire”.

  • Comment instaurer un climat de confiance pour libérer la parole de l’enfant ?
  • Quels comportements peuvent alerter ?
  • Que faire pour prévenir la maltraitance envers les mineurs ?

rtbf.be

L’inceste, une violence fréquente et genrée

– Belgique –
Assisterait-on à un MeToo de l’inceste ? Peut-être bien, confirme la juriste Miriam Ben Jattou qui a fondé l’association belge Femmes de Droit. “Mais comme pour le mouvement MeToo sur les agressions sexuelles en 2017, je préfère dire qu’on commence à écouter les victimes plutôt que de dire qu’elles commencent à parler. Car les victimes ont toujours parlé. Pourtant, on a l’impression à chaque fois que la société redécouvre ce sujet”.

rtbf.be

L’inceste, un crime pas toujours puni

C’est un sujet dont on parle très peu qu’a décidé de traiter l’émission Questions à la Une : l’inceste existe depuis la nuit de temps, mais pourtant, les violences sexuelles intrafamiliales existent aujourd’hui encore et elles ne sont pas toujours punies.

rtbf.be

Colloque : « Inceste : expression du patriarcat »

À partir de constats et de réalités portant à la fois sur la problématique elle-même et sur son traitement institutionnel, il s’agira lors de cette journée de s’interroger, au regard des réponses que lui apporte, ou pas, notre société. Par là même, nous aborderons leur caractère adapté et la nécessité d’une ou plusieurs transformations sociales, que celles-ci aient lieu en termes de représentations et/ou d’actions institutionnelles.

  • 18 avril 2018
  • Bruxelles
  • Université des femmes

universite des femmes.be

Face à Vous : Pascale Urbain nous parle de l’ASBL Brise le silence

Quand elle a pu parler des violences sexuelles subies dans son enfance, Pascale Urbain se rend compte qu’il est trop tard pour agir en justice. Après un difficile parcours personnel, elle décide de créer une association pour venir en aide aux victimes d’abus sexuels, par l’écoute et le partage. Aujourd’hui, l’ASBL oeuvre à la sensibilisation et surtout à la formation des professionnels du secteur psycho-médico-social. A l’heure de « Me Too » et de la prise de paroles des femmes victimes Pascale Urbain fondatrice de Brise le Silence est aujourd’hui Face à Vous.

telemb.be