Votre recherche :

>> Recherche avancée

Camille Kouchner : « J’ai parlé parce que je n’avais pas le choix, ça s’est imposé »

Dans notre société où dénoncer l’inceste et la pédophilie reste tabou, elles ont osé briser l’omerta. Andréa Bescond, avec un film, Camille Kouchner, avec un livre, partagent la même force de vie et la volonté de faire évoluer la loi.

lefigaro.fr

S'abonner à la newsletter