Votre recherche :

Fleuve noir : derrière le polar, les violences sexuelles envers les personnes handicapées mentales

CINEMA

Dans Fleuve Noir, d’Érick Zonca, à l’affiche depuis mercredi 18 juillet, il y a une disparition, de la drogue, de l’alcool, un étrange voisin… et Marie. Un personnage pas si secondaire que cela, portant la question de la solitude des familles confrontées au handicap. Mais aussi celle du droit à la sexualité et des violences sexuelles subies par les personnes ayant un handicap mental.

faire-face.fr

Proposer un article