Votre recherche :

>> Recherche avancée

Étiquette : Violences sexuelles sur mineur

Violences sexuelles sur mineurs : comment les bannir ?

L’actualité en témoigne. Peu à peu, la parole se libère. Mais quelques 165.000 enfants en seraient victimes chaque année. Comment bannir les violences sexuelles sur mineurs ?

Avec, pour commencer, le documentaire qui va suivre : « Enfance volée : chronique d’un déni », un film bouleversant. Bouleversant par les témoignages que vous allez y entendre ; des femmes et des hommes y parlent des viols ou des agressions sexuelles subis durant leur enfance, ayant, à jamais, traumatisés leurs existences. Et notre société, vous allez le voir, a longtemps, très longtemps, fermé les yeux.

  • Diffusion le 5 mars 2020 sur LCP
  • Invités du débat : Alexandra Louis, députée LAREM ; Valérie Boyer, députée LR ; Muriel Salmona, psychiatre ; Mie Kohiyama, auteure de : « Le petit vélo blanc »

lcp.fr

Inceste et pédocriminalité : la loi du silence

En France, environ deux enfants par classe d’école sont victimes d’inceste ou de pédocriminalité. 81% de l’ensemble des violences sexuelles commencent avant 18 ans. Dans 94% des cas, celles-ci sont commises par des proches. La plupart du temps, ces derniers ne seront jamais inquiétés par la justice.

arteradio.com

Critiques de livres : Femmes et mères après l’inceste

Survivre à l’agression

Les femmes, à qui ce livre donne la parole, sortent de l’adolescence ou sont au seuil de la maternité. D’autres ont acquis la maturité des années. Leurs témoignages sont traversés par une même constante : avoir subi le génocide psychique de l’inceste. Les auteur(e)s ont voulu mesurer avec elles l’impact de cette agression dans la suite de leur vie.

lien-social.com

Pédocriminalité : faut-il être une femme puissante pour être entendue ?

Tribune d’Eva Thomas

En 1986, Eva Thomas est la première victime d’inceste à témoigner à visage découvert, libérant la parole sur ces violences. « Il faut sortir du débat sur le consentement de l’enfant qui n’a pas lieu d’être, qui nous fait marcher sur la tête et sème la confusion », écrit-elle trente ans plus tard.

nouvelobs.com

Proposition de loi de Mme Valérie Boyer renforçant la répression des violences sexuelles et la protection des victimes

  • Première mesure : Mettre fin à la correctionnalisation ou déqualification de certains crimes de viol en délits
  • Deuxième mesure : Prévoir l’état de sidération psychique comme contrainte morale
  • Troisième mesure : Fixer une présomption irréfragable de non consentement pour les mineurs de moins de quinze ans et encadrer les relations sexuelles entre les mineurs
  • Quatrième mesure : Permettre le prélèvement et la conservation de tissus ou cellules embryonnaires ou fœtaux après une interruption volontaire de grossesse dans la perspective d’une procédure pénale ultérieure
  • Cinquième mesure : Demander un rapport au Gouvernement sur l’accueil et la prise en charge des victimes de viol

assemblee-nationale.fr

Prévention des agressions sexuelles : des outils utiles pour parents et professionnels

Les parents comme les professionnels n’osent pas aborder avec les enfants le sujet des agressions sexuelles. Ne sachant pas quoi dire, redoutant d’être maladroits, ils restent sur des positions défensives : « ça concerne les autres » ou « si on n’en parle pas, il n’y aura pas de problèmes ». C’est un sujet qui fait peur, alors qu’au contraire, la prévention repose sur la circulation de la parole. Des outils existent pour aider parents et professionnels à dépasser leurs inquiétudes. Encore faut-il les diffuser et les faire connaitre, c’est le but de cet article.

infirmiers.com