Votre recherche :

Étiquette : Victime d’inceste

Femme et mère après l’inceste (Luc Massardier – Soraya de Moura Freire)

Parution : 4 avril 2019 – L’inceste n’est pas une violence sexuelle comme les autres. Ses conséquences sur la sexualité adulte, la maternité et les processus de transmission sont maintenant connues : les victimes de ce traumatisme spécifique perdent toute confiance en elles, dans leur famille et dans la société. Accepter sa sexualité et celle du partenaire, choisir librement de devenir mère ou pas, être en sécurité avec ses enfants, sont autant de challenges qui demanderont du temps pour se réaliser.

criminocorpus. hypotheses.org

Femme et mère après l’inceste – Ouvrage

L’inceste est tout sauf une violence sexuelle comme les autres. Comment survivre à cela ? Comment faire un jour confiance à l’autre sans trop de craintes ? Comment envisager d’être soi-même parent après avoir été la proie d’agresseurs sexuels au sein de sa famille ?

  • Auteurs : Soraya De Moura Freire et Luc Massardier
  • Préface : Hélène Romano
  • Parution le 4 avril 2019
  • Editions Erès

editions-eres.com

Sahra Mani : “En Afghanistan, quand une femme est violée ou victime d’inceste, elle est considérée comme une coupable”

L’Afghane Sahra Mani raconte dans son époustouflant documentaire “A thousand girls like me”, dans les salles le 6 mars, le combat de Khatera, victime d’inceste, pour la justice. Féministe et engagée, la jeune réalisatrice veut alerter le monde entier sur le sort des femmes de son pays. “Télérama” a pu s’entretenir avec elle en exclusivité.

telerama.fr

Circulez, y’a rien a voir : figures du désaveu ou la parole empêchée

Faire-savoir pourrait aussi en être le titre, et cela selon deux essais d’écriture :

  • le premier, œuvre de Anne L, victime d’inceste, se présente comme un témoignage composé de fragments d’expériences de vie dont tous ont en commun leur caractère d’insupportable et d’incompréhensible ; sa force tient à ce qu’il se refuse à jouer de la compassion et parvient à faire partager au lecteur par le malaise, sinon de sidération qu’il suscite, ce qu’aucune forme d’émotion commune n’est capable d’approcher ;
  • le second, rédigé par un professionnel travaillant dans le cadre d’une consultation spécialisée en victimologie, consiste en un commentaire de ce premier texte, non que celui-ci ne se suffise à lui-même, mais parce qu’il importait d’en tirer des leçons, en l’occurrence de tenter d’analyser ce qui fait encore aujourd’hui bien trop souvent obstacle à la compréhension et à la juste prise en compte de ce qu’est être-victime, ici d’un inceste, notamment la nécessité de développer des modalités de prise en charge, juridiques, sociales et psychologiques spécifiques.

thyma.fr

Inceste : « À cet âge-là, le choc est tellement fort que l’enfant ne veut pas se souvenir »

Interview

C’est l’un des tabous les plus tenaces de notre société : l’inceste. Seules 10% des victimes portent plainte à l’âge adulte. Dans Inceste, que justice soit faite, diffusé mardi 5 février sur France 5, la réalisatrice Audrey Gloaguen suit le parcours de quatre victimes pour obtenir réparation. Rencontre avec une enquêtrice de choc.

madame.lefigaro.fr