Votre recherche :

>> Recherche avancée

Étiquette : Mathilde Brasilier

Dans les yeux d’Olivier : « Survivre à un parent destructeur »

  • Voir le Replay complet de l’émission sur france.tv

twitter.com

L’inceste : quand l’histoire refait surface


L’amnésie traumatique est un trouble cognitif de dissociation qui, pour un temps, provoque l’oubli des violences subies. Jusqu’à ses 40 ans, Mathilde a oublié l’inceste dont elle et son frère ont été les victimes enfants.

  • Emission : Les Pieds sur terre
  • Durée : 28 min


franceculture.fr

Replay Infrarouge : Enfance abusée

3,5 millions de Français ont été victimes de violences sexuelles dans leur enfance. Huit victimes racontent avec pudeur les faits qu’elles ont subies et les conséquences désastreuses que ces viols ont eues sur leur vie. Les enfants sont la plupart du temps sous emprise et se taisent par peur, par culpabilité, ou parce qu’ils craignent de ne pas être crus. Parfois les victimes mettent en place des défenses psychologiques et oublient les événements traumatiques. Souffrance psychique, trouble du comportement alimentaire, addiction à l’alcool et aux drogues, dépressions, tentatives de suicide, les dégâts causés par la pédophilie sont nombreux. Souvent, la reconstruction passe par la parole, et, quand il n’est pas trop tard, la justice.

  • Replay sur france.tv (date limite)
  • Disponible sur Vimeo
  • Durée 72m – réalisé par Eric Guéret

vimeo.com

Mathilde Brasilier – « Il y avait le jour, il y avait la nuit, il y avait l’inceste »

Mathilde Brasilier, alias Maud Steiner, est architecte. Elle se consacre aujourd’hui au journalisme et collabore à Sciences et Avenir, au Nouvel Observateur et au magazine Challenges.

Son livre, « Il y avait le jour, il y avait la nuit, il y avait l’inceste », est un roman autobiographique. Mathilde Brasilier nous raconte à mots couverts, sans crudité et avec beaucoup d’émotion et de retenue, son calvaire.

newspress.fr

«Il y avait le jour, il y avait la nuit, il y avait l’inceste», de Mathilde Brasilier

Dans la chronique Livre France, l’invitée de cette semaine est Mathilde Brasilier, auteure de Il y avait le jour, il y avait la nuit, il y avait l’inceste, publié aux éditions Mélibée. Un récit autobiographique qui raconte sa douloureuse enfance. Une enfance volée, une jeune fille violée régulièrement à l’âge de cinq ans, comme son petit frère. Le violeur était leur père.

rfi.fr