Votre recherche :

>> Recherche avancée

Étiquette : Révélation

Ma petite-fille me confie être victime d’inceste, comment réagir ?

Comment réagir, justement, lorsque l’on fait face à de telles révélations ? Lorsqu’un de ses petits-enfants, par exemple, nous révèle en être victime ? S’il s’agit toujours de contacter les autorités et des associations de protection, voici tout de même quelques conseils pour gérer cette situation si délicate, en protégeant au mieux la victime.

ouest-france.fr

Violences sexuelles sur les enfants : comment réagir en cas de doute

À Condrieu dans le Rhône, un enfant de 11 ans a été victime de viols présumés d’un de ses camarades de classe. La famille s’interroge sur l’absence de réaction de l’établissement scolaire. Une spécialiste des faits de violences sexuelles sur mineur nous explique comment les parents doivent réagir en cas de suspicion de maltraitance.

francetvinfo.fr

Feuilleton – L’inceste, le courage de parler

Pendant plusieurs jours, une équipe de France 3 Bourgogne a échangé avec des victimes qui ont eu le courage d’en parler et a rencontré les acteurs policiers, judiciaires et psychologiques qui interviennent au cours d’une affaire.

Feuilleton en quatre épisodes de 5 minutes :

  • Episode 1 : quand la vie bascule
  • Episode 2 : le temps de la révélation
  • Episode 3 : le temps de la justice
  • Episode 4 : comment se reconstruire ?

francetvinfo.fr

Podcast – #MetooInceste, #MeTooGay : « la société n’est pas à la hauteur »

Une vague de témoignages a déferlé sur les réseaux sociaux : #MeTooInceste, puis #MetooGay. Dans votre Penser les luttes de cette semaine, nous explorons cette nouvelle libération de la parole, trois ans après #MeToo. Que disent ces témoignages de nos familles, de nos institutions, de notre société ?

  • Intervenant·e·s : Léonore Le Caisne, Nicolas Martin, Noémie Saïdi-Cottier
  • Podcast : Penser les luttes – Durée : 57 min

ausha.co

Inceste : pourquoi les victimes prennent autant de temps avant de parler (et pourquoi c’est indispensable qu’elles le fassent) ?

Après avoir relayé sur nos réseaux sociaux différents témoignages sur l’inceste, plusieurs lecteurs questionnent à la fois le fait que cela ait pris autant de temps aux victimes de prendre la parole et le fait même qu’elles aient besoin d’en parler publiquement. Pourtant, prendre des années à parler est normal, explique Marie Bréhu, psychologue à SOS Inceste & Violences Sexuelles et parler est indispensable à la reconstruction.

lavoixdunord.fr

Inceste : la triple peine

La révélation d’un inceste, lorsqu’elle advient enfin, se produit en moyenne pour les mineurs environ quinze ans après les faits. Pourquoi les victimes parlent-elle si tard de l’abus qu’elles ont connu, pourquoi ce mutisme ? Hélène Vecchiali, auteure du Silence des femmes (Albin Michel) revient sur trois raisons peu souvent évoquées.

  • La sidération traumatique et post traumatique
  • La culpabilité irrationnelle liée à la confusion des langues
  • La complicité des mères

psychologies.com