Votre recherche :

>> Recherche avancée

Étiquette : Prise en charge

Proposition de loi de Mme Valérie Boyer renforçant la répression des violences sexuelles et la protection des victimes

  • Première mesure : Mettre fin à la correctionnalisation ou déqualification de certains crimes de viol en délits
  • Deuxième mesure : Prévoir l’état de sidération psychique comme contrainte morale
  • Troisième mesure : Fixer une présomption irréfragable de non consentement pour les mineurs de moins de quinze ans et encadrer les relations sexuelles entre les mineurs
  • Quatrième mesure : Permettre le prélèvement et la conservation de tissus ou cellules embryonnaires ou fœtaux après une interruption volontaire de grossesse dans la perspective d’une procédure pénale ultérieure
  • Cinquième mesure : Demander un rapport au Gouvernement sur l’accueil et la prise en charge des victimes de viol

assemblee-nationale.fr

« Auteurs de violences sexuelles : Prévention, évaluation, prise en charge »

Rapport de l’audition publique du 17 juin 2018

Vingt ans [après la loi du 17 juin 1998], grâce à une commission d’audition minutieusement composée et présidée par M. Jean-Marie Delarue et le Dr. Charles Alezrah, les violences sexuelles ont bénéficié d’un nouvel éclairage à l’issue de l’audition, étayée par un rapport d’orientation et 35 propositions concrètes à l’attention des professionnels, des politiques et de la société dans son ensemble.

Rapport de la Commission d’audition

Rapports des experts et du groupe bibliographique :

ffcriavs.org

Saint-Denis : une maison pour sauver les femmes

La Maison des femmes, structure unique en France, abrite tous les professionnels qui peuvent aider celles qui ont subi les pires violences à se reconstruire. […] Ouverte à toutes les femmes, quels que soient leur âge, condition, nationalité… À toutes celles qui sont vulnérables, qu’elles aient besoin du planning familial, qu’elles soient victimes de violences, coups, blessures, excision, viols, inceste, qu’elles aient besoin d’être soignées, opérées, prises en charge, ou simplement écoutées, sans qu’elles aient à payer…

lepoint.fr

L’inceste fraternel

Prise en charge individuelle et familiale d’adolescents auteurs de transgressions sexuelles dans la fratrie ; La résistance au dévoilement en contexte d’audition chez les enfants présumés victimes d’agression sexuelle : une conceptualisation multidimensionnelle ; « Pas dans notre famille ! » ; Rôle et singularité d’une équipe SOS enfants dans la prise en charge d’un inceste fraternel ; Les abus sexuels dans la fratrie ; Extrait du livre de Jean-Paul Mugnier, De l’incestueux à l’incestuel, une approche relationnelle

cairn.info

Sexe, abus,traumas et indifférence

Stop au déni : un sombre rapport révèle les lacunes graves de la prise en charge des victimes d’abus sexuels pendant l’enfance ; celles-ci ont été «  abandonnées, incomprises, en proie à des souffrances psychiques atroces  », sans pouvoir obtenir protection ni justice.

lien-social.com