Votre recherche :

Article de périodique

Fiche mise à jour le 17 mai 2018

Traces cérébrales des traumatismes infantiles et devenir psychopathologique

En bref

Auteurs : Audrey Moureau, Véronique Delvenne
Périodique : La Psychiatrie de l'enfant
Numéros : vol. LIX, nº 1
Dates : Date de publication: 01/06/2016
Etendue : pp. 333-355
Liens internet : Adresse web

Description

Titre :

Traces cérébrales des traumatismes infantiles et devenir psychopathologique

Présentation de l'éditeur :

Le développement affectif, relationnel mais aussi cognitif de l'enfant est lié de manière très précoce à la qualité des relations d'investissement et de sécurité de ses donneurs de soins. La période périnatale apparaît comme un moment de grande sensibilité du développement cérébral au stress, surtout s'il est chronique et associé à une sécrétion prolongée de cortisol, il est susceptible de laisser une trace neurobiologique pouvant influer sur la vie entière de l'individu. Des modifications de l'architecture du cerveau peuvent entraîner une altération du développement des fonctions intellectuelles et du développement physique (nanisme psychogène), des troubles du système de l'affectivité, des émotions et de la mémoire. Le stress toxique précoce peut provoquer une hyperréactivité ultérieure pour des stress mineurs avec des conséquences mentales et physiques qui persistent jusqu'à l'âge adulte. Le risque psychopathologique de dépression, d'anxiété, d'état de stress post-traumatique mais aussi de syndrome métabolique et de maladies cardio-vasculaires sera accru.

Mots-clés Prisme :

Cerveau, Stress, Périnatalité, Enfant, Traumatisme, Attachement, Âge, Génétique, Enfant maltraité, Développement cognitif

Détails

Support : Imprimés divers, Contenu numérique en ligne
Langue : français
Numéro de fiche : 692
Source : ITS-Pau 
Type de fiche : Article de périodique
Création : 23/06/2016
Dernière modification : 17/05/2018
Statut WordPress : Publié