Votre recherche :

Article de périodique

Fiche mise à jour le 8 décembre 2018

La révolution sexuelle « originaire » : de la tentation de l’inceste à l’ascétisme

En bref

Auteurs : Radu Clit
Périodique : Nouvelle revue de psychosociologie
Numéros : vol. 2, nº 2, ISSN 1951-9532 (Imprimé), ISSN 1961-8697 (En ligne)
Dates : Date de publication: 2006
Etendue : pp. 165-178
Liens internet : DOI

Description

Titre :

La révolution sexuelle « originaire » : de la tentation de l'inceste à l'ascétisme

Résumé :

La révolution sexuelle a comme origine la critique marxienne de la famille et du mariage monogamique. Elle a été tentée d’abord en Russie soviétique, au début des années 1920, après la révolution bolchevique. Sa nature est analysée à travers trois mouvements sous-jacents : a) la modification du statut de la femme, dans la vision de la militante russe A. Kollontaï ; b) l’observation de la sexualité de l’enfant dans le home d’orientation psychanalytique de Moscou ; c) la vision de W. Reich. L’élément commun de ces trois mouvements est le souci de remplacer la famille par des communautés humaines, avec des pratiques sexuelles conséquentes. Mais à chaque fois ressurgissent des fantasmes d’inceste, à caractère implicite ou explicite. Dans la réalité du régime bolchevique, après une période plus libérale, la répression de la sexualité s’est réinstallée, avec une injonction voilée d’ascétisme.

Mots-clés libres (EN) :

Famille, Fantasme d'inceste, Féminisme, Freudo-marxisme, Interdit de l'inceste, Institution pour enfants, Psychanalyse en Russie soviétique

Détails

Langue : français
Numéro de fiche : 1641
Source : CrossRef: 2018-11-23
Type de fiche : Article de périodique
Création : 23/11/2018
Dernière modification : 08/12/2018
Statut WordPress : Publié