Votre recherche :

>> Recherche avancée
Article de périodique

Théorie de l’inceste et construction d’objet : Françoise Héritier, la Grèce antique et les Hittites

Fiche mise à jour le 29 novembre 2018

En bref

Auteurs : Bernard Vernier
Périodique : Annales. Histoire, Sciences Sociales
Numéros : vol. 51, nº 1, ISSN 0395-2649 (Imprimé)
Dates : Date de publication: 1996
Etendue : pp. 173-200
Liens internet : DOI

Description

Titre :

Théorie de l'inceste et construction d'objet : Françoise Héritier, la Grèce antique et les Hittites

Résumé :

In her effort to elaborate unified theory regarding the prohibition of incest, which takes into account ally tabous, Françoise Héritier postulates the existence of secondary form of incest between blood relations of the same sex who share the same partner. The example of ancient Greece and the Hittites shows all that this theory owes to the construction of an object in which the encounter of identical moods becomes the sole dimension in complex system of psychological and social relations. A sociology of power interests and relations facilitates the defense of another theory which owes lot to Malinowski, Seligman and Tylor.

Mots clés libres :

General Social Sciences, History

Détails

Langue : français
Numéro de fiche : 1412
Source : CrossRef
Type de fiche : Article de périodique
Création : 23/11/2018
Dernière modification : 29/11/2018
Statut WordPress : Publié