Votre recherche :

>> Recherche avancée
Article

« J’aurais dû dire non » : Aspects du discours de l’agresseur sexuel sur mineur

Fiche mise à jour le 22 mars 2022

En bref

Auteurs : Jérôme Hetté
Numéros : vol. 395, nº 3
Date de publication : mars 2022

Description

Présentation de l'éditeur :

Pour qui travaille auprès de patients auteurs de violences sexuelles, la clinique nous conduit fréquemment à les entendre exprimer une incapacité de dire « non » au désir supposé de la victime les concernant. Ce discours interroge à la fois sur la projection de leurs désirs non reconnus, mais aussi sur leur accès difficile à la subjectivation, tant pour eux-mêmes que pour leur victime. Les propos relayés ici en témoignent.

Sommaire :

  • Exister dans le désir de l’autre ?
  • Exister comme sujet désirant ?
  • Ne pas dire « non » : l’indice d’une subjectivité défaillante ?

Mots clés SantéPsy :

Auteur de violence sexuelle, Agression sexuelle, Pédophilie, Victime mineure, Cas clinique, Refus, Subjectivation, Confusion mentale

Détails

Numéro de fiche : 836
Type de fiche : Article de périodique
Création : 21/03/2022
Dernière modification : 22/03/2022
Statut : Publié