Votre recherche :

>> Recherche avancée
Article de périodique

Viols et agressions sexuelles en France : premiers résultats de l’enquête Virage

Fiche mise à jour le 7 octobre 2021

En bref

Numéros : nº 592
Date de première publication : septembre 2021
Etendue : 4 p.
Liens internet : Texte intégral du document, DOI

Description

Organismes :

Institut National d'Etudes Démographiques (INED), Paris

Présentation de l'éditeur :

À La Réunion, d’après l’enquête Virage dans les Outre-mer, 30 % des femmes et 25 % des hommes déclarent des faits de violence avant 18 ans dans les différentes sphères de vie (études, loisirs, cercle amical, famille, proches). Ces faits sont nettement plus fréquents que dans  l’Hexagone. Au sein de la famille, les femmes déclarent davantage de violences subies, et cela de tout type (psychologique, physique, sexuel). Les auteurs de violences sexuelles subies par les mineures de moins de 18 ans sont majoritairement des hommes de la famille et de  l’entourage proche.

Extrait de l'introduction :

L’ampleur des violences subies dans l’enfance et l’adolescence commence à être mieux connue grâce en particulier à l’enquête Violences et rapports de genre (Virage) réalisée en France métropolitaine en 2015. Qu’en est-il dans les territoires d’Outre-mer ? S’appuyant sur la déclinaison de l’enquête Virage à l’Île de La Réunion, Stéphanie Condon et ses collègues examinent la fréquence de ces violences dans ce territoire, qui s’avère encore plus élevée que dans l’Hexagone, et en détaillent les circonstances et les auteurs.

Sommaire :

  • Des prévalences de violences avant 18 ans plus élevées qu’en moyenne dans l’Hexagone
  • Les violences psychologiques et verbales touchent une personne sur cinq à La Réunion
  • Les femmes déclarent avoir subi davantage de violences physiques que les hommes
  • Des violences sexuelles envers les filles répétées au cours de l’enfance et l’adolescence
  • Un contrôle social des filles plus important par la famille, notamment par les mères
  • Les auteurs de violences sexuelles sont majoritairement des hommes de la famille élargie ou de l’entourage proche
  • Oncles et beaux-pères, principaux auteurs des violences incesteuses

Mots clés SantéPsy :

Violence, Agression sexuelle, Enquête, Statistique, Enfant maltraité, Agression sexuelle intrafamiliale, Auteur de violence sexuelle, Victime mineure

Mots clés libres :

La Réunion, Violence de genre

Détails

Genre : Enquête
Langue : français
Format : tables, graphiques, bibliographie
Numéro de fiche : 719
Type de fiche : Article de périodique
Création : 07/10/2021
Dernière modification : 07/10/2021
Statut : Publié