Votre recherche :

>> Recherche avancée
Article de périodique

Survivre à l’inceste dans les maisons du Bon-Pasteur de Québec, 1930-1973

Fiche mise à jour le 18 juin 2021

En bref

Numéros : vol. 14, nº 2, ISSN 0843-4468 (Imprimé), ISSN 1703-9312 (En ligne)
Date de publication : 2001
Etendue : pp. 122-143

Description

Résumé :

Entre 1930 et 1973, les Sœurs du Bon-Pasteur de Québec accueillirent dans leurs maisons 170 filles victimes d’inceste. Cet internement avait pour but de les protéger et de les rééduquer. Les religieuses diplômées en travail social, en collaboration avec des psychologues et des psychiatres, élaboraient des thérapies pour aider leurs pensionnaires à régler leurs problèmes psychologiques et à reprendre une vie normale en respectant les règles morales et sociales de l’époque. L’analyse des dossiers par la méthode d’étude de cas révèle que certaines filles souffraient de culpabilité religieuse, tandis que d’autres retrouvaient leur équilibre en s’appuyant sur la doctrine catholique du pardon et de la grâce. Les croyances religieuses pouvaient donc jouer un rôle positif et aider ces jeunes filles à survivre à l’inceste.

Sommaire :

Un portrait statistique

Subir l’inceste

Guérir de l’inceste

  • Des adolescentes perturbées

Les méthodes de réhabilitation

  • Remplacer la mère
  • Verbaliser
  • Déculpabiliser
  • Pardonner
  • Valoriser

Vivre après l’inceste

Mots clés SantéPsy :

Victime, Fille, Prise en charge, Religion, Croyance, Réhabilitation psychosociale

Mots clés Prisme :

Internat, Approche historique

Lieux :

Québec

Détails

Langue : français
Numéro de fiche : 656
Catalogue(s) : CrossRef
Type de fiche : Article de périodique
Création : 23/11/2018
Dernière modification : 18/06/2021
Statut : Publié