Votre recherche :

>> Recherche avancée
Article de périodique

« Rosebud » ou écran ? L’inceste et l’œuvre de Niki de Saint Phalle

Fiche mise à jour le 14 mai 2021

En bref

Interviewé : Camille Morineau
Numéros : vol. 42, nº 2, ISSN 1262-2966 (Imprimé), ISSN 2104-404X (En ligne)
Date de publication : 2016
Etendue : pp. 87-96

Description

Titre de l'ensemble :

Dire l'inceste

Résumé :

Dans cet entretien, Camille Morineau revient sur la place de l’inceste dans l’œuvre de Nikki de Saint Phalle et sur ses choix en tant que commissaire de l’exposition consacrée à l’artiste, au Grand Palais, en 2014-2015. À partir du cas de Niki de Saint Phalle, elle aborde la question de l’art féminin et du piège biographique qui enferme les artistes femmes. Contre la tendance à relire toute l’œuvre de l’artiste à la lumière de l’inceste, elle défend la position selon laquelle l’inceste est un détail qui fait écran à la lecture de l’œuvre, dont elle souligne la dimension politique.

Sommaire :

 

 

Mots clés SantéPsy :

Art, Autobiographie, Inceste, Féminité

Noms propres :

Nikki de Saint Phalle

Détails

Langue : français
Numéro de fiche : 631
Catalogue(s) : CrossRef
Type de fiche : Article de périodique
Création : 23/11/2018
Dernière modification : 14/05/2021
Statut : Publié