Votre recherche :

>> Recherche avancée
Article de périodique

Les Théories de l’inceste en anthropologie : Concurrence des représentations et impensés

Fiche mise à jour le 14 mai 2021

En bref

Auteurs : Dorothée Dussy
Numéros : vol. 42, nº 2, ISSN 1262-2966 (Imprimé), ISSN 2104-404X (En ligne)
Date de publication : 2016
Etendue : pp. 73-85

Description

Résumé :

Les arguments versés au débat sur l’origine de la prohibition de l’inceste forment le socle d’une matrice thématique où s’est jouée la distinction entre les différentes disciplines et où se sont opposées sciences sociales et psychanalyse depuis la fin du xix siècle. Dans cet article, on s’intéressera aux représentations de l’interdit de l’inceste construites en parallèle chez les sociologues et les anthropologues. On verra ensuite comment ces discours concurrents ont finalement été évincés au profit de la théorie de Claude Lévi-Strauss et d’une représentation stylisée et ésotérique de l’interdit de l’inceste. Pour finir, on montrera que ces différentes paroles scientifiques sur l’interdit de l’inceste ont fabriqué en un peu plus d’un siècle un véritable angle mort sur la pratique réelle et banale de l’inceste dans les familles occidentales.

Sommaire :

  • La genèse des représentations de l’inceste au XIXe siècle
  • L’âge moderne des sciences sociales : le succès Lévi-Strauss
  • Quand le stratège, le savant et l’homme ne font qu’un
  • La représentation d’un inceste du deuxième type
  • La représentation d’un inceste comme médium d’identité

Mots clés SantéPsy :

Anthropologie, Sociologie, Sciences humaines, Représentation sociale, Interdit, Histoire, 19e siècle

Mots clés libres :

Inceste du deuxième type

Mots-clés libres (EN) :

Claude Lévi-Strauss

Détails

Langue : français
Numéro de fiche : 629
Catalogue(s) : CrossRef
Type de fiche : Article de périodique
Création : 23/11/2018
Dernière modification : 14/05/2021
Statut : Publié