Votre recherche :

>> Recherche avancée
Article de périodique

« La dénonciation de l’inceste jette l’opprobre sur la famille, considérée comme le pivot de l’ordre social »

Fiche mise à jour le 26 février 2021

En bref

Interviewer : Solène Cordier
Périodique : Le Monde
Date de publication : 23 novembre 2020
Etendue : 2 p.

Description

Texte d'introduction :

Anne-Claude Ambroise-Rendu, professeure d’histoire contemporaine à l’université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, revient sur l’évolution du regard sur l’inceste. Elle rappelle qu’il a fallu attendre la fin des années 1980 pour que les victimes d’inceste commencent à parler et que la société n’ignore plus ce crime.

Sommaire :

  • Quelles évolutions sociales et culturelles récentes expliquent que l’inceste et les violences sexuelles sur mineurs soient désormais considérés comme le symbole du mal absolu ?
  • Depuis quand l’inceste est-il sanctionné par le droit ?
  • La médiatisation des violences sexuelles s’est plutôt focalisée sur la figure du prédateur extérieur, du violeur d’enfant monstrueux. Est-ce que la prochaine étape est la reconnaissance et la prise en compte du caractère massif et en somme ordinaire de l’inceste ?

Mots clés SantéPsy :

Inceste, Agression sexuelle intrafamiliale, Histoire, Représentation sociale, Sanction, Question de société

Mots clés libres :

Révélation

Détails

Support : Contenu numérique en ligne
Genre : Presse nationale, Interview
Langue : français
Numéro de fiche : 563
Type de fiche : Article de périodique
Création : 26/02/2021
Dernière modification : 26/02/2021
Statut : Publié