Votre recherche :

Article de périodique

Fiche mise à jour le 13 novembre 2019

Abus sexuels et comportements violents chez des mineurs placés à lˈaide sociale à lˈenfance

En bref

Auteurs : Hélène Marie-Grimaldi
Périodique : Neuropsychiatrie de l'Enfance et de l'Adolescence
Numéros : vol. 50, nº 3
Dates : 2002
Etendue : pp. 193-200

Description

Titre :

Abus sexuels et comportements violents chez des mineurs placés à lˈaide sociale à lˈenfance

Titre traduit :

anglais: Sexual abuse and violent behaviour in minors entrusted to child protective services in France

Présentation de l'éditeur :

Cette recherche porte sur les troubles psychopathologiques de mineurs victimes dˈabus sexuels intrafamiliaux et placés à lˈAide Sociale à lˈEnfance. Elle sˈinterroge plus précisément sur lˈexistence dˈun lien entre abus sexuels et violence physique.

Deux groupes de sujets ont été constitués : le groupe I, composé de 15 sujets, âgés de 7 à 18 ans, ayant connu des abus sexuels dans lˈenfance et le groupe II, composé de 14 sujets, âgés de 5 à 18 ans, également en situation de placement, mais non abusés sexuellement.

Lˈétude du dossier administratif des sujets, des entretiens cliniques et la passation de tests psychologiques ont permis de recueillir des éléments concernant la nature des abus sexuels et les troubles psychopathologiques. Des tests statistiques ont été effectués et une vignette clinique vient illustrer les résultats obtenus.

À lˈissue de cette recherche, il apparaît que les troubles sexuels, la violence physique et les troubles de lˈhumeur sont significativement plus importants dans le groupe I que dans le groupe témoin. Des concepts comme ceux de polytraumatismes, défaut dˈappropriation corporelle, fragmentation psychique, position quasi-hallucinatoire, identité primaire et violence agie nous ont permis de spécifier ce que nous qualifierions de potentialité psychotique où la question du meurtre de soi ou de lˈautre demeure centrale.

Sommaire :

  • Hypothèse et méthodologie
  • Résultats
  • Le corps comme point d’ancrage
  • Structuration mentale et contenus fantasmatiques
    • Fragmentation psychique et potentialité psychotique
    • Identité primaire et violence agie
    • Une impossible altérité : le passage par l’acte violent, une ultime tentative ?
    • Observation de Matthias, 18 ans

Mots clés SantéPsy :

Victime mineure, Inceste, Agression sexuelle intrafamiliale, Aide sociale à l'enfance, Violence, Psychopathologie, Cas clinique, Trouble du comportement, Trouble de l'humeur, Trouble de la sexualité, Identité, Polytraumatisme, Symptomatologie psychotique

Détails

Langue : français
Numéro de fiche : 149
Catalogues partenaires : CRIAVS: 2019-11-13
Type de fiche : Article de périodique
Création : 13/11/2019
Dernière modification : 13/11/2019
Statut WordPress : Publié