Votre recherche :

Étiquette : Inceste fraternel

L’histoire de June, victime d’inceste

June a subi des agressions sexuelles par son demi-frère durant son enfance. « Je ne savais pas ce que c’était… Je pensais que c’était normal. Jusqu’à mes douze ans, où je me suis rendu compte que ça ne l’était pas et je lui ai demandé d’arrêter. Il ne m’a plus jamais touchée », témoigne-t-elle.

axellemag.be

Inceste frère/sœur : dévoiler le secret (Article traduit)

Voici la traduction d’un article du journal Social Worker Today sur l’inceste frère/sœur. Il souligne, outre la négation encore importante de ce type d’incestes, le rôle important que peuvent avoir les travailleurs sociaux dans la lutte contre ce problème majeur encore trop souvent caché. 

Voici la traduction d'un article du journal Social Worker Today sur l'inceste frère/sœur. Il souligne outre la négation…

Publiée par Quand toucher n'est plus jouer sur mercredi 11 octobre 2017

facebook.com

Conférence : L’inceste fraternel : du silence au chemin de guérison

Parce qu’il est plus difficile pour les hommes de dire l’innommable, l’association ARSINOE accueille Laurent BOYET dans sa démarche et par là-même incite d’autres victimes comme lui à sortir de l’ombre. Nos intervenants nous ouvriront des pistes de réflexion permettant d’apaiser la souffrance en accompagnant les chemins singuliers et résilients de chacun(e). L’Espoir est toujours possible.

  • 17 octobre 2017
  • Angers
  • ARSINOE

arsinoe.org

Quand toucher n’est plus jouer…

Bien que le sujet reste encore tabou en France, différents pays dont les Etats-Unis, l’Angleterre ou encore l’Australie ont commencé à étudier les abus sexuels entre enfants depuis plusieurs années déjà, et notamment les incestes dans la fratrie. Or, il ressort de ces études que ce type d’incestes serait plus fréquent que l’inceste parent /enfant… Cela laisse imaginer le nombre de victimes, laissées pour compte le plus fréquemment, car malgré les chiffres affligeants, le silence perdure autour de cette épineuse question.

psychologue.net

Lettre d’une jeune femme à son frère incestueux

Elle a 8 ans et il en a 18, lorsqu’il lui touche les seins pour la première fois, par-dessus ses vêtements. Au cours des quatre années suivantes, les agressions se multiplient et sont de plus en plus poussées. Vingt ans plus tard, la petite sœur confie à la cour tout le mal que son grand frère lui a fait subir.

huffingtonpost.ca

Violé par mon frère, je veux que les candidats à la présidentielle s’engagent pour l’enfance maltraitée

J’ai été violé par mon frère lorsque j’avais 6 ans. J’aurais pu passer ma vie à me taire, à cacher ces blessures honteuses et tellement douloureuses. J’aurais pu fuir les regards des autres, me réfugier dans un paradis aussi artificiel que destructeur. J’aurais pu, comme 4 millions de mes semblables, rester enchaîné au silence et mourir asphyxié, mourir à petit feu. Mourir parce que ça fait trop mal de faire comme si.

huffingtonpost.fr