Votre recherche :

>> Recherche avancée

Toutes les actualités

Un député veut inscrire l’inceste dans le code pénal

La proposition de loi sur la protection de l’enfance, déjà adoptée par le Sénat, est examinée à partir d’aujourd’hui à l’Assemblée en commission et passera le 12 mai dans l’hémicycle en séance publique. Le député PS Bernard Roman (Nord) souhaite lui aussi la renforcer en inscrivant l’inceste dans le code pénal. Une « reconnaissance symbolique importante pour les victimes »

leprogres.fr

«Il y avait le jour, il y avait la nuit, il y avait l’inceste», de Mathilde Brasilier

Dans la chronique Livre France, l’invitée de cette semaine est Mathilde Brasilier, auteure de Il y avait le jour, il y avait la nuit, il y avait l’inceste, publié aux éditions Mélibée. Un récit autobiographique qui raconte sa douloureuse enfance. Une enfance volée, une jeune fille violée régulièrement à l’âge de cinq ans, comme son petit frère. Le violeur était leur père.

rfi.fr

Témoignages de victimes d’inceste en Martinique

Elles sont là, sous nos yeux, et souffrent sans un mot. Les victimes d’inceste subissent des violences physiques, morales et portent toute leur vie des blessures secrètes. Certaines personnes ont accepté de témoigner face caméra. Reportage de Linh-Lan Dao, Daniel Rano et Gaël Dufief

dailymotion.com

Rompre le silence à la hache

Brisez le silence, conseille-t-on souvent aux victimes d’abus. Briser le silence ? rétorque en ruant la blogueuse et désormais auteure Pattie O’Green. « Moi, je parle depuis le début, signale cette victime d’inceste, et ce que je reçois en retour, c’est un silence. Un silence social, qui règne. Et c’est ça qui fait mal. “Libérez-vous en parlant”, disent-ils, mais ce n’est pas libérateur de parler si ce que tu reçois en retour c’est… rien ! »

ledevoir.com