Votre recherche :

>> Recherche avancée
Article de périodique

Effects of mother-son incest and positive perceptions of sexual abuse experiences on the psychosocial adjustment of clinic-referred men

Fiche mise à jour le 19 avril 2020

En bref

Périodique : Child Abuse & Neglect
Numéros : vol. 26, nº 4, ISSN 0145-2134 (Imprimé)
Dates : Date de publication: 04/2002
Etendue : pp. 425-441
Liens internet : DOI

Description

Titre :

Effects of mother-son incest and positive perceptions of sexual abuse experiences on the psychosocial adjustment of clinic-referred men

Présentation de l'éditeur :

Objectif :

Le premier objectif consistait à examiner l’effet à long terme de l’inceste mère-fils ainsi que des perceptions initiales positives de cette expérience sur le fonctionnement psychosocial de l’homme adulte.

Méthode :

Soixante-sept hommes ayant des antécédents d’abus sexuels ont participé à l’étude après avoir été adressés à un centre de consultation. Les participants ont rempli eux-mêmes un questionnaire concernant leur fonctionnement psychosocial habituel et ils ont décrit la nature de leurs expériences de mauvais traitements physiques et sexuels durant l’enfance.

Résultats :

Dix-sept hommes ont fait état d’un inceste mère-fils et ils ont mentionné un plus grand nombre de symptômes traumatiques que les autres hommmes abusés sexuellement, même dans les cas où, pour contrôle, il y avait des antécédents d’agresseurs multiples et de sévices physiques. L’inceste mère-fils pouvait probablement avoir été subtil, comportant des comportements difficiles à différencier de soins normaux (par exemple, toucher les organes génitaux), et en dépit de cela les conséquences à long terme ont pu en être sérieuses. Vingt-sept hommes se souvenaient de perceptions initiales des abus positives ou mélangées, y compris à peu près la moitié des hommes qui avaient été abusés par leur mère. Ces hommes ont fait état de plus de problèmes d’adaptation que les hommes qui ont signalé des perceptions initiales purement négatives.

Conclusions :

Il semble que l’inceste mère-fils d’une part et les perceptions initiales positives d’abus sexuels d’autre part constituent les facteurs risquant de causer les problèmes les plus graves d’adaptation psychosociale chez les hommes adressés au centre de consultation.

Mots clés SantéPsy :

Inceste, Agression sexuelle intrafamiliale, Inceste mère-enfant, Victime mineure, Violence familiale, Victime homme, Garçon, Symptôme, Traumatisme psychique, Conséquence, Acte médical

Mots clés libres :

Fonctionnement psychosocial, Inceste mère-fils

Détails

Langue : anglais
Numéro de fiche : 254
Source : CrossRef
Type de fiche : Article de périodique
Création : 04/05/2018
Dernière modification : 19/04/2020
Statut WordPress : Publié