Votre recherche :

Article de périodique

Fiche mise à jour le 3 mai 2019

Climat incestuel : proposition d’objectivation des critères de définition à partir de jeunes orientés en institut thérapeutique, éducatif et pédagogique (ITEP)

En bref

Auteurs : Brigitte Moltrecht, Sandra Aymeric, Eglantine Sautiere, Dominique Koenig, Emilie Arnault, Emmanuel Rusch, Robert Courtois
Périodique : Neuropsychiatrie de l'Enfance et de l'Adolescence
Numéros : ISSN 0222-9617 (Imprimé)
Dates : Date de publication: 12/2018
Etendue : pp. 81-88
Liens internet : DOI

Description

Titre :

Climat incestuel : proposition d’objectivation des critères de définition à partir de jeunes orientés en institut thérapeutique, éducatif et pédagogique (ITEP)

Titre traduit :

anglais : Emotional incest: Proposal of objective criteria for use with young people referred to therapeutic, educational and pedagogical institutes (ITEP)

Résumé :

Introduction
Les instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques (ITEP) accueillent des jeunes présentant des troubles du comportement. Nous nous sommes intéressés aux antécédents de maltraitance sexuelle chez ces jeunes, dont le climat incestuel. Notre objectif était de mieux définir le climat incestuel et les caractéristiques associées.

Méthode
L’échantillon était constitué des 202 jeunes accueillis en ITEP en Indre-et-Loire (région Centre-Val de Loire). Les 12 éléments évocateurs d’un climat incestuel ont été définis à partir du concept d’incestuel de Racamier et après des réunions préparatoires de consensus avec des pédopsychiatres et médecins de l’éducation nationale. Le questionnaire global explorait 4 autres registres de la vie des jeunes : maltraitances suspectées et/ou établies ; symptômes cliniques faisant suspecter la maltraitance sexuelle ; facteurs environnementaux ; mesures éducatives. La cotation des données recueillies a été réalisée par une équipe pluri-professionnelle de l’ITEP.

Résultats
La prévalence de la maltraitance sexuelle avérée était de 5,94 % (n = 12) et la suspicion de maltraitance sexuelle 16,49 % (n = 32) ; 49,01 % (n = 99) des jeunes des ITEP présentaient au moins un des critères de climat incestuel, 33,17 % (n = 67) au moins 2 critères. On retrouvait chez ces derniers plus de maltraitance sexuelle avérée ou suspectée. Ils présentaient plus souvent des troubles du sommeil, de l’humeur, des antécédents de tentatives de suicide, un rapport inadapté à la sexualité.

Conclusion
Le climat incestuel fait partie des maltraitances sexuelles et cette étude permet d’objectiver des critères permettant de le définir. Ce travail exploratoire nécessitera d’être confirmé par d’autres études, mais il est essentiel dans la mesure où il permet d’appréhender les jeunes avec troubles du comportement et souffrance non verbalisée.

Mots-clés SantéPsy :

Conséquence, Établissement social et médico-social, Inceste, Incestualité, Trouble du comportement, Victime mineure

Mots-clés Prisme :

ITEP

Mots-clés libres (FR) :

Pediatrics, Perinatology, and Child Health, Developmental and Educational Psychology, Psychiatry and Mental health

Détails

Langue : français
Numéro de fiche : 1737
Source : CrossRef: 2019-01-16, CRIAVS: 2019-05-03
Type de fiche : Article de périodique
Création : 16/01/2019
Dernière modification : 03/05/2019
Statut WordPress : Publié