Votre recherche :

>> Recherche avancée
Article de périodique

Infractions sexuelles et inceste : ce qui ne se conçoit pas bien n’a aucune chance de s’énoncer clairement

Fiche mise à jour le 2 juillet 2021

En bref

Auteurs : Bruno Py
Périodique : Gazette du Palais
Numéros : vol. 23
Date de publication : 22 juin 2021
Etendue : p. 13

Description

Présentation de l'éditeur :

En matière de sexualité entre mineurs et majeurs, la loi du 21 avril 2021 élargit le champ des interdits, aggrave la répression et étend les possibilités de poursuites. Cet élan répressif réactionnel est brouillon parce que mal pensé, et donc mal énoncé.

Sommaire :

I – L’élargissement de la définition du viol : objectivation ou obscurcissement ?

II – L’extension de la notion d’inceste : vous reprendrez bien un placebo ?

III – L’allongement la prescription : vers l’infini et au-delà…

IV – L’amplification du délit d’exhibitionnisme : tu me vois, tu me vois pas

V – Sur la « sextorsion », la prostitution et le fichage

Mots clés SantéPsy :

Droit pénal, Agression sexuelle, Inceste, Infraction, Victime mineure, Viol, Législation, Délai de prescription

Mots clés libres :

Consentement sexuel, Doctrine

Détails

Langue : français
Numéro de fiche : 666
Type de fiche : Article de périodique
Création : 02/07/2021
Dernière modification : 02/07/2021
Statut : Publié