Votre recherche :

>> Recherche avancée
Article de périodique

Fiche mise à jour le 11 juin 2020

La conspiration familiale pour entraver l’évaluation de l’abus sexuel

En bref

Numéros : vol. 23, nº 2
Date de publication : 1993
Etendue : pp. 437-450
Liens internet : Texte intégral du document

Description

Organismes :

Université de Sherbrooke - Faculté de droit, Sherbrooke, Canada

Présentation de l'éditeur :

La conspiration familiale dans une situation d’abus sexuel est une manœuvre défensive complexe dont les visées vont au-delà de l’évitement de la sanction. Elle est une résistance sur des registres divers à toute séparation. La différenciation individuelle ou personnelle suppose une distance qui, dans ces familles est perçue comme intolérable. Le dévoilement dès lors est un moment opportun pour soutenir la nécessité d’une distanciation salutaire visant à rétablir la frontière intergénérationnelle. L’auteur invite à la réflexion sur l’intervention socio-juridique à partir de cette perspective.

Sommaire :

Les multiples visages de la conspiration

  • La conservation du caractère privé de la conspiration
  • La conspiration, pensée interprétative
  • La conspiration, fruit de l’incapacité de se séparer
    • Le manque de soins affectifs perçu comme complicité
    • La peur à l’origine du silence
    • Le refus de la séparation et les divers registres de l’abus sexuel

La conspiration comme défense

  • La défense de survie psychique
  • La conspiration, défense de l’intégrité familiale

L’évolution sociale du phénomène des abus sexuels

Mots clés SantéPsy :

Secret de famille, Relation familiale, Interprétation, Peur, Silence, Mécanisme de défense, Agression sexuelle intrafamiliale, Incestualité, Famille pathologique

Mots clés libres :

Intégrité familiale, Conspiration, Distanciation, Différenciation

Détails

Langue : français
Numéro de fiche : 438
Type de fiche : Article de périodique
Création : 11/06/2020
Dernière modification : 11/06/2020
Statut WordPress : Publié