Votre recherche :

>> Recherche avancée
Article de périodique

Fiche mise à jour le 22 mai 2020

L’identification à l’agresseur chez l’enfant victime

En bref

Auteurs : Pierre Sabourin
Périodique : Enfances et psy
Numéros : vol. 45, nº 4
Date de publication : 2009
Etendue : pp. 50-59

Description

Complément du titre :

Clinique de la violence

Titre du dossier :

Pourquoi la violence ?

Présentation de l'éditeur :

L’inceste sera désormais inscrit dans la loi française. Trois séances de thérapie familiale de réseau avec un mineur agresseur sexuel sont évoquées ici. Grâce à un dessin exceptionnel, un garçon de 13 ans réussit à mettre en scène son propre bouleversement psychique et son identification à son agresseur. C’est ainsi qu’il construit une chimère composite des deux individus. Son identité dissociée retrouvera un équilibre à la suite du procès de l’abuseur et grâce à la poursuite de la thérapie.

Sommaire :

Quand la loi inscrit symboliquement l’inceste

Quelques considérations métapsychologiques en cas d’inceste

  • Du choc traumatique à l’identification à l’agresseur
  • De la séduction au détournement : clinique de la perversion

Coucou, la chimère

  • Une écriture énigmatique et répétitive
  • Dévoilement de l’énigme et sa négation
  • Un adolescent opposant ?
  • Des transactions familiales violentes

Mots clés SantéPsy :

Auteur de violence sexuelle, Interdit, Inceste, Pédophilie, Droit de la famille, Psychothérapie familiale, Identification à l'agresseur, Traumatisme psychique, Perversion

Relations :

Fait partie de: Pourquoi la violence ?

Détails

Langue : français
Numéro de fiche : 341
Catalogue(s) : PRISME
Type de fiche : Article de périodique
Création : 12/03/2010
Dernière modification : 22/05/2020
Statut WordPress : Publié