Votre recherche :

Livre

Fiche mise à jour le 14 novembre 2019

Voulons-nous des enfants barbares ? Prévenir et traiter la violence extrême

En bref

Auteurs : Maurice Berger
Numéros : ISBN 978-2-10-070142-1
Dates : Date de publication: 2013
Mentions d'édition : 2e édition
Etendue : 256 p.

Description

Titre :

Voulons-nous des enfants barbares ? Prévenir et traiter la violence extrême

Editeurs :

Dunod, Paris

Collection :

Enfances

Présentation de l'éditeur :

La quasi-totalité des enfants et préadolescents auteurs de violences pathologiques extrêmes ont été soumis tout petits, le plus souvent avec leurs parents, à des relations particulièrement défectueuses entraînant des « traumatismes relationnels précoces ». Pour faire face à ces traumatismes, ils ont, dès les premières années de leur vie, mis en place des processus de défense « automatiques » qui incluent l'attaque potentiellement meurtrière. Les connaissances scientifiques, précises, sur ce sujet existent. Seule la France refuse de les prendre en compte car ce savoir bat en brèche un bon nombre de croyances. Le lien de causalité entre traumatisme relationnel précoce et violence fait chez nous l'objet d'un déni volontaire et sans remède. Et pourtant, la situation est devenue ingérable. Le nombre d'enfants « barbares » qui n'ont pas la liberté interne de ne pas frapper va continuer à croître sans que nous parvenions à modifier notre manière de penser ce problème. Notre pays n'a et n'aura que la violence qu'il mérite, et il ne servira à rien de pleurnicher.

Sommaire :

I. La violence pathologique extrême

1. La pathologie des traumatismes relationnels précoces

2. La clinique spécifique de la violence pathologique extrême

3. Les processus à l'origine de la violence pathologique extrême

4. Préalables à la prise en charge de la violence pathologique extrême

5. La prise en charge de la violence pathologique extrême

6. Les dispositifs institutionnels

7. Les dispositifs physiquement contenants

II. La violence sexuelle : les jeunes violeurs

8. Préalables concernant la prise en charge des jeunes agresseurs sexuels

  • Une vie psychique peu accessible
  • La difficulté de s'identifier à un sujet violeur
  • L'aspect scandaleux de l'inceste
  • « La confusion de langue » : une théorisation exacte mais incomplète

9. Psychothérapie psychanalytique d'un préadolescent ayant commis un viol

III. Réflexions et propositions sur d'autres formes de violence

10. De l'enfant non séduisant à la violence chez certains adolescents maghrébins

11. Inégalités et émeutes : le point de vue d'un pédopsychiatre

12. Réflexions sur la valeur de l'interdit, de la sanction, et de la culpabilité bien tempérée.

Mots-clés SantéPsy :

Violence, Comportement violent, Enfant, Enfant difficile, Adolescent, Agressivité, Agression sexuelle, Viol, Inceste, Traumatisme psychique, Auteur de violence sexuelle, Histoire familiale, Relation parent-enfant, Famille pathologique, Cas clinique

Détails

Langue : français
Format : annexes
Numéro de fiche : 151
Type de fiche : Livre
Création : 14/11/2019
Dernière modification : 14/11/2019
Statut WordPress : Publié