Votre recherche :

Inceste «involontaire»: la justice privilégie l’intérêt de la petite Océane

Les parents de la fillette se sont rencontrés sans connaître leur lien fraternel. Mais aux yeux de la loi, un inceste empêche d’inscrire une double filiation sur un acte de naissance. La justice avait donc privé juridiquement l’enfant de sa mère alors qu’elle l’élève depuis sa naissance.

lefigaro.fr

Proposer un article