Votre recherche :

>> Recherche avancée

Viols sur mineurs: « consensus » autour de l’allongement du délai de prescription

Permettre aux mineurs qui ont subi des viols de déposer plainte jusqu’à trente ans après leur majorité, contre 20 actuellement: cette proposition, issue d’une mission co-présidée par Flavie Flament, relance le débat de la prescription, que seule la loi peut trancher.

lexpress.fr

S'abonner à la newsletter