Votre recherche :

Plaintes pour viol : les victimes continuent de se taire. Des solutions existent

En cinq ans, le nombre de viols dénoncés aux autorités a augmenté de 18% en France, selon « Le Figaro ». Comment analyser ces chiffres ? Pour Muriel Salmona, psychiatre, deux éléments expliqueraient cette augmentation : les victimes parlent probablement davantage et le nombre de viols par an est plus important.

nouvelobs.com

Proposer un article